AccueilÉDITO

Une photo au sommet de la plus haute tour au monde

Publié le

par Louis Lepron

Un appareil photo avec une application Instagram, de bonnes chaussures et un photographe allumé : l'équation parfaite pour prendre une photo et tweeter à 820 mètres d'altitude.

La Burj Khalifa à Dubaï aux Émirats arabes unis

Que se passe t-il lorsqu'on monte sur un building ? Pour les plus peureux, ce sera de l'ordre du tremblement de jambes. Pour les plus timbrés, qu'ils soient russes ou américains, ce sera photographies à gogo et vertige pour ceux qui, restés en bas, regarderont les images. En gros, nous.

Et l'ultime acte de rooftopping a été atteint cette semaine. Alors qu'il était à Dubaï pour le Gulf Photo Plus 2013, le photographe du National Geographic Joe McNally a réussi à monter au sommet de la Burj Khalifa, la plus haute tour au monde. 826 mètres de béton aux Émirats arabes unis. Là, le photographe a capturé une photo via l'application Instagram.

Avec, en commentaire :

Mes vieilles chaussures ont grimpé sur le plus haut bâtiment au monde aujourd'hui. Quelle structure fantastique ! Je tweet à 820 mètres d'altitude !

Capture d'écran Instagram

Dans des articles précédents, on vous avait déjà parlé de ces fous du vertige. A ma droite, on avait une bande d'américains, comme Tom Ryaboi ou Erik M. A ma gauche, des timbrés russes : Vitaly Raskalov et Alexander Remnev. Et leurs images étaient tout aussi  impressionnantes, comme celle ci-dessous :

On vous conseille également :

À voir aussi sur konbini :