James Stewart entouré de Donna Reed et Karolyn Grimes dans « La vie est belle » (1946)

Une suite à "La vie est belle" de Capra, mauvaise idée ?

D'après une information rapportée par Variety, Star Partners et Hummingbird Productions collaborent pour donner une suite au chef-d'oeuvre La vie est belle réalisé par Frank Capra en 1946. Ce nouveau volet devrait s'intituler It’s a Wonderful Life: The Rest of the Story, et d'après une interview du producteur Bob Farnworth, le projet serait bel et bien en développement depuis trois ans, et le tournage devrait commencer début 2014 pour une sortie à Noël 2015.

Dans le scénario de The Rest of the story, écrit par Bob Farnsworth et Martha Bolton, le petit-fils de George Bailey (joué par l'incroyable James Stewart dans le film d'origine) va être contacté par un ange (comme son grand-père) qui va lui montrer le monde tel qu'il serait s'il n'était jamais venu au monde. Pour l'originalité on repassera.

la vie est belle

James Stewart entouré de Donna Reed et Karolyn Grimes dans "La vie est belle" (1946)

Publicité

Mais ce n'est pas tout. Dans cette nouvelle version, l'ange sera incarné par Karolyn Grimes, qui dans le film de 1946, campait Zuzu, la fille du héros et qui aujourd'hui est âgée de 73 ans. Sûrement une recherche désespérée de légitimité de la part de la production.Par ailleurs, des discussions seraient engagées avec d'autres acteurs du film d'origine, parmi lesquels Jimmy Hawkins et Carol Coombs, respectivement âgés de 72 et 77 ans. Du côté du budget, il devrait être compris entre 25 et 35 millions de dollars. L'année dernière, un trailer de promo ridicule avait été diffusé sur YouTube.

Alors que les remakes, suites et autres adaptations déferlent en ce moment, s'attaquer à un film aussi iconique que La vie est belle est certainement la plus mauvaise idée que nous ayons entendu depuis longtemps. Car non seulement c'est l'assurance d'un échec retentissant, mais c'est avant tout une manière pour les producteurs de (vouloir) faire de l'argent, en passant l'Art du cinéma à la trappe.

Espérons que le developpement restera à l'état de projet, et que personne d'autre ne cherchera à faire de l'argent sur des films qui doivent rester ce qu'ils sont : mythiques. And leave Capra alone !

Publicité

Par Constance Bloch, publié le 19/11/2013

Copié

Pour vous :