Simon Landrein

Les (presque) comics de Simon Landrein

Entre pop-art, comics et pictogrammes, les dessins de Simon Landrein racontent des histoires qui finissent souvent par une beigne ou une paire de fesses. 

Simon Landrein

Simon Landrein

S'étaler en détail n'est pas forcément nécessaire quand on tient une forme d'expression suffisamment frappante graphiquement pour être résumée en deux coups de cuillères à pot. Trois plans. Ou une (petite) planche de bande-dessinés.

Publicité

Et cette assertion, l'artiste Simon Landrein semble y tenir. Ses comics, dans lesquels on ressent une forte influence du pop-art (et Roy Liechtenstien plus particulièrement), matérialisent cet essai de concision. Presque pictogrammes, la focale est mise sur le coeur de l'action pour se limiter à l'essentiel. On se perd parfois dans le déroulé de la narration (qui ne dure que trois cases entendons-nous) et on est toujours amusé par la chute.

On aime les dessins, on les découvre avec amusement mais on en sait bien peu sur l'homme. Juste qu'il habite Londres, qu'il semble avoir bonne presse dans le milieu artistique. Et qu'il est blindé de talent.

Précision : Les planches intégrées ci-dessous le sont dans un ordre logique narratif. Rien n'empêche pour autant de s'apprécier le coup de crayon (ou de palette graphique) du garçon sans porter attention au fil narratif.

Publicité

Simon Landrein - (Presque) Comics

Publicité

 

Publicité

 

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 20/06/2013

Copié

Pour vous :