Le trône de fer

Il mesure son rythme cardiaque devant un épisode de Game of Thrones

Un fan de la série Game of Thrones a relevé son rythme cardiaque lors du visionnage d'un épisode. Une expérience qui pourrait en appeler à d'autres.

game of thrones

Le trône de fer

Parfois, il y a des internautes qui ont de drôles d'idées. Marko Plahuta est l'un d'entre eux. Ce Slovène qui travaille à Telekom Slovenije (le Orange de la Slovénie) a eu l'idée, pendant qu'il regardait un épisode de Game of Thrones, de mesurer les va-et-vient et de son rythme cardiaque à l'aide d'un PulseSensor. Seconde par seconde, scène par scène et le couteau sous la gorge, son coeur a été conditionné par l'univers du romancier George R. R. Martin.

Publicité

Pour que l'expérience soit pertinente, Marko Plahuta a visionné le climax de la troisième saison de Game of Thrones. Soit l'épisode 9, intitulé "Rains Of Castamere" ("Les Pluies de Castamere"), qui avait déchaîné la Toile.

Le rythme cardiaque de Marko Plahuta lors de l'épisode 9 de la saison 3

Et le résultat (à voir ci-dessus) est pertinent. Si l'on coupe comme une pomme l'épisode en cinq parties, la première partie est calme, la deuxième possède un moment un peu intense, la troisième reprend le rythme de la première et la quatrième laisse entendre, par deux fois, qu'il va y avoir du grabuge. Pour la cinquième et dernière partie  : le coeur sursaute à la vue de la mort soudaine de deux personnages importants. On ne dira pas lesquels.

Publicité

Et Marko de préciser :

Si avez vu l'épisode, vous ferez les rapprochements.

Au-delà de cette expérience qui ne prend en compte qu'un individu pour un seul épisode d'une seule série, il serait intéressant de réaliser une enquête similaire auprès de téléspectateurs qui approcherait d'autres séries. Ces dernières devraient avoir des caractéristiques qui puissent être judicieuses pour relever le rythme cardiaque. Autrement dit, des séries dans lesquelles le suspense ou la peur sont illustrés à l'écran. On pense à Hannibal, The Walking Dead ou encore Dexter. Peut-être que les scénaristes en useront pour mieux placer leurs cliffhangers.

Publicité

On vous conseille également :

Par Louis Lepron, publié le 19/09/2013

Copié

Pour vous :