Un designer crée des robots qui s'auto-détruisent

L'obsolescence programmée, nous la rencontrons tous les jours. A chaque usage de notre automobile, de notre machine à laver, de notre ordinateur, de notre smartphone, etc. Impossible de ne pas y songer lorsqu'on tombe nez-à-nez avec le travail de Thijs Rijker, un designer néerlandais dont les étranges oeuvres ont été relayées par The Verge.

L'artiste a conçu et réalisé deux robots singuliers répondant au nom de Suicide Machines. Le premier des deux est équipé d'un moteur et d'une scie dont les lames sont orientées sur le coeur du dispositif. Lorsque le processus est enclenché, la machine de scie elle-même, la condamnant à terme à sa propre destruction.

Publicité

Suicide Machine V 2.0 from Thijs Rijkers on Vimeo.

Le second robot est programmé pour connaître le même destin funeste que le premier. Une seule chose change : le mode d'exécution. Au lieu de scier le noyau de son moteur, il fait glisser progressivement des grains de sable dans son engrenage.

Publicité

Suicide Machine Sand from Thijs Rijkers on Vimeo.

Publicité

Selon Thijs Rijker, ces machines ont été "conçues pour créer de l'empathie chez les hommes qui n'ont pas de traits humains". À méditer.

Par Théo Chapuis, publié le 22/10/2013

Copié

Pour vous :