En images : un photographe russe jusqu'au bout du monde

Février : Konbini évoque le quotidien peu ordinaire d'un internaute. Il s'appelle Murad Osmann et utilise Instagram. Depuis, il continue à voyager dans le monde entier. Retour sur un phénomène.

instagram

Murad Osmann est un photographe russe qui voyage à travers le monde avec sa compagne. Pour illustrer ses aventures, il a réalisé une série d'images, intitulée Follow Me, où l'on voit son amie le guider à travers une multitude d'environnements. L'ambition du projet est de représenter des endroits qui n'ont rien en commun pour mieux les lier à travers le dos d'une femme qui tend son bras et dont on ne voit jamais le visage. Un point de vue subjectif plutôt original qui fonctionne et qui transporte.

Publicité

Résultat, on traverse le monde entier : Venise, Londres, Moscou, une partie de l'Asie ou un parc d'attraction Disneyland ainsi que le Brésil ou New York. Bien sûr, on se poser quelques questions sur la nature de ce photographe russe : est-il un millionnaire toujours en vacances ? Sur son profil Instagram, il nous est seulement possible de savoir qu'il travaille pour une boite de production, Hype Pro.

Sur le "à propos" du site, il est expliqué :

Hype Production est une jeune société de production active dans le domaine de la musique, des vidéos télévisuelles et des publicités.

Publicité

Tout au long de l'année, il a continué à parcourir le monde, de l'Espagne à Paris, avec toujours cette mise en scène qui lui est propre. Qu'il soit riche ou non, il est créatif, à la différence des Rich Kids of Instagram. Certains de ses visuels, bien que bardés d'effets HDR (Imagerie à grande gamme dynamique), attirent l'oeil.

Résultat, même Google s'est emparé du phénomène et lui a dédié une vidéo (publiée ce 23 décembre) dans laquelle il explique son cheminement et surtout le fait qu'il ne se prend pas pour un photographe.

Publicité

Publicité

Par Konbini Staff, publié le 28/12/2013

Copié

Pour vous :