Quand les super héros deviennent des prisonniers du consumérisme

L'artiste britannique Simon Monk montre à travers ses oeuvres le fruit de son travail Secret Identity.

Publicité

A l’aide de peinture à l’huile, il reproduit sur des supports en bois des figurines de super-héros célèbres prisonniers d’un sac en polyéthylène transparent, le tout suspendu a une ceinture (pas commun vous me direz !). Par cette démarche, il veut marquer le contraste entre la puissance légendaire de nos super-héros et la société de surconsommation dans laquelle nous vivons. Le peintre anglais tient à jouer sur les reflets des sacs estimant qu’ils sont (en plus des costumes) une deuxième couche de protection pour masquer leur identité secrète. Le résultat est impressionnant, à la limite du réalisme et de la photographie.

Admirez !

[nggallery template=carousel id=52 w=1240 h=642]

Publicité

 

 

 

Par Konbini, publié le 11/07/2012

Copié

Pour vous :