AccueilÉDITO

Portfolio : Mike Ellis, l'illustrateur qui ne connaît pas le présent

Publié le

par Martin Samson

Faire un tour sur le portfolio de l'illustrateur canadien Mike Ellis, c'est un peu comme ouvrir pour la première fois les vieilles bandes-dessinées de son grand-père. Les traits ne nous parlent par directement mais la poésie qui s'en dégage est immense. Focus sur un illustrateur pas comme les autres. 

© Globe and Mail

Basé à Toronto, l'illustrateur Mike Ellis voit le monde à sa manière. Dans une période où la simplicité est enfin revenue à la mode (la crise, la crise, toujours la crise ?), son trait vieillot, coloré et poétique au possible attire les regards.

Les grandes publications ne s'y sont pas trompées et la liste des parutions de Mike Ellis s'allonge à la vitesse de la lumière. Le New-York Times, les grands couturiers lors de la fashion-week ou la Columbia Law School Magazine se sont déjà adjoints les services de ce surdoué du crayon de couleur.

Predictably Preposterous - Cottage Life

On se rapproche presque des premières versions de la bande-dessinée ou des légendaires Quick & Flupke signés Hergé, dans la façon de dessiner les personnages tout en conservant des couleurs très passées, évoquant la nostalgie. Chaque image porte comme détail un petit gag, un comique de situation venant la rendre unique.

Space Odyssey

© Columbia Law School Magazine

The Suburbs

Auditing Good Judgement - CA Magazine

Poster <em>Caves & Thieves</em>

via It's Nice That - Mike Ellis

À voir aussi sur konbini :