AccueilÉDITO

Des images saisissantes de criminels australiens entre 1920 et 1948

Publié le

par Théo Chapuis

William Stanley Moore, arrêté le 1er mai 1925 pour vente d’opium et de fausse cocaïne. (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

L'exposition City Of Shadows : inner city crimes and mayhem vous fera voir la garde à vue différemment. Cette exhibition de photos prises entre 1912 et 1948 se déroule à Sydney, à la Historic Houses Trust, du 29 juin 2013 au 30 juin 2014. Elle montre des prisonniers australiens aux mains des autorités juste après avoir été inculpés pour toutes sortes de crimes. Parmi eux, des dealers, des voleurs, des escrocs, des violeurs, des assassins.

Ce qui frappe, c'est l'attitude que dégagent les sujets. Peter Doyle, commissaire de l'exposition, décrit City Of Shadows comme "une documentation intime, crue et d'une beauté envoûtante des personnes et des lieux d'un Sydney à jamais disparu". Les clichés sont tirés des archives de la police de la métropole australienne.

Doyle poursuit :

Les sujets de ces photographies semblent avoir été autorisés - peut-être même invités - à poser pour la caméra comme ils préféraient apparaître.

L'Australie a une tradition pénitentiaire importante puisqu'à l'heure de son exploration par James Cook après 1770, la couronne britannique décida d'en faire un pénitencier géant. Plutôt pratique puisqu'elle perdra ses colonies outre-Atlantique à cause de l'indépendance américaine une poignée d'années plus tard.

À voir aussi sur konbini :