William Stanley Moore, arrêté le 1er mai 1925 pour vente d’opium et de fausse cocaïne. (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Des images saisissantes de criminels australiens entre 1920 et 1948

L'exposition City Of Shadows : inner city crimes and mayhem vous fera voir la garde à vue différemment. Cette exhibition de photos prises entre 1912 et 1948 se déroule à Sydney, à la Historic Houses Trust, du 29 juin 2013 au 30 juin 2014. Elle montre des prisonniers australiens aux mains des autorités juste après avoir été inculpés pour toutes sortes de crimes. Parmi eux, des dealers, des voleurs, des escrocs, des violeurs, des assassins.

Ce qui frappe, c'est l'attitude que dégagent les sujets. Peter Doyle, commissaire de l'exposition, décrit City Of Shadows comme "une documentation intime, crue et d'une beauté envoûtante des personnes et des lieux d'un Sydney à jamais disparu". Les clichés sont tirés des archives de la police de la métropole australienne.

Doyle poursuit :

Publicité

Les sujets de ces photographies semblent avoir été autorisés - peut-être même invités - à poser pour la caméra comme ils préféraient apparaître.

L'Australie a une tradition pénitentiaire importante puisqu'à l'heure de son exploration par James Cook après 1770, la couronne britannique décida d'en faire un pénitencier géant. Plutôt pratique puisqu'elle perdra ses colonies outre-Atlantique à cause de l'indépendance américaine une poignée d'années plus tard.

William Stanley Moore, arrêté le 1er mai 1925 pour vente d'opium et de fausse cocaïne (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Publicité

Ah Low, arrêté le 28 mai 1928 (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

À gauche, Albert Stewart Warnkin a été incarcéré pour avoir voulu "connaître charnellement" une fillette de huit ans. À droite Beutler, pour lequel il n'y a pas d'information (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

sydney

"Harry Leon Crawford", arrêté en 1920, était en fait Eugeni Falleni, une femme. Elle aurait fait disparaître Annie Birkett, avec qui elle s'était mariée en 1914 (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Publicité

"Silent Tom" Richards, un homme non identifié et T Ross ont été arrêtés le 12 avril 1920 (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

De Gracy et Edward Dalton, arrêtés autour de 1920 (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Harry Williams, arrêté le 4 février 1929, a été condamné à 12 mois de travaux forcés pour vol avec effraction. Connu par les forces de l'ordre pour fréquenter des prostituées, il est pourtant décrit comme de "calme disposition" (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Publicité

Gilbert Burleigh et Delaney ont été arrêtés le 27 août 1920. Leur crime : se rendre dans un hôtel tous deux et dérober les affaires des clients pendant leur sommeil (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Ellis a laissé sa marque dans les registres de la police entre les années 1910 et 1930. Il était un gangster célèbre et condamné à plusieurs reprises pour vol à main armée (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Joseph Messenger a été arrêté le 15 février 1922 pour avoir pénétré dans une maison avec effraction. Il est connu des services de police pour faire partie d'un gang et a été arrêté à de nombreuses reprises avant et après la date de cette photographie (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Kong Lee, arrêté le 27 novembre 1922, connu des services de police pour vol, ici inculpé pour avoir fréquenté des parieurs illégaux (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Cecil Landan, aka Skukerman, célèbre escroc de Sidney (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Thomas Craig, Raymod Neil (aka Gaffney the Gunman), William Thompson et F.W. Wilson, arrêtés le 25 janvier 1928 suite à un raid dans le repaire de ces gangsters (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

William Cahill, arrêté le 30 juillet 1923 (Crédits : The Sidney Justice and Police Museum)

Par Théo Chapuis, publié le 29/10/2013

Copié

Pour vous :