Documentaire : dans la vie des prisonniers du ciel

Jonathan Millet et Loïc H. Rechi (Slate, Owni, Vice ) ont réalisé le documentaire Ceuta, douce prison. Ce documentaire est soutenu par de nombreuses associations dont Amnesty International France ainsi que La Ligue des Droits de l’Homme et sélectionné dans plusieurs festivals.

Les réal' ont été sur les terres de Ceuta, enclave espagnole située au nord du Maroc pour plonger dans le quotidien de 6 jeunes migrants qui y sont bloqués pour avoir voulu quitter leur pays d'origine et trouver un avenir sur les terres européennes. Après avoir passé les obstacles et libéré leur vie des mains de passeurs, ils se retrouvent prisonniers de cette île en attente d'un "laissez-passer" vers l'Europe. Jonathan Millet et Loïc H.Rechi les ont rencontrés.

Plus qu'un échange c'est une immersion chez ces prisonniers du ciel.

Publicité

Publicité

Une oasis empoisonnée

Pas d'interview ni de voix-off. Ce n'est ni du reportage façon Capital, ni de l'Envoyé Spécial. Ce n'est pas non plus tout à fait un doc témoignage. C'est un documentaire taillé dans la pierre du quotidien des prisonniers de Ceuta qui n'est pas forcément celui qu'on croit. Il y a la mer, et l'horizon de la terre Européenne à perte de vue mais qu'ils ne peuvent pas atteindre.

Publicité

Une oasis infernale où le temps, figé les contraint à une vie d'errance. Ils racontent leur vie et leur passé sans une once de misérabilisme. Une rencontre brute mais néanmoins esthétique sous l'oeil d'une caméra invisible.

Ils s'appellent JC, Guy ou Iqbal. Ils sont beaux, jeunes mais en stand-by. Immergés dans leur vie, Jonathan Millet et Loïc H.Rechi leur donnent une voix d'existence et d'une certaine façon, une identité. Un documentaire à voir absolument. La prochaine projection est prévue le 17 Novembre au festival Frontières du visible à l'invisible. Paris IVème.

Publicité

Par Afifia B, publié le 10/11/2012

Copié

Pour vous :