Crédit Image : Mitch

Photo : Mitch Dobrowner, chasseur de tempêtes

Mitch Dobrowner est prêt à tout pour faire de belles images. Y compris flirter avec  l'oeil du cyclone ou les vents d'une tornade. Alors du haut de son perchoir et appareil en main, il attend que veuillent bien s'exciter les nuages.

Crédit Image : Mitch Dobrowner

L'Américain Michael Dobrowner a remporté en 2012 l'Iris d'or des Sony World Photography Awards. Sur plus de 100 000 images envoyées, ce sont les siennes qui ont fait l'unanimité. Le photographe s'est distingué grâce à une série en noir et blanc intitulée Storms ("Tempête"). Lors de nos recherches de talents photographiques, on est tombé sur lui et on a craqué.

Publicité

Comme un ouragan

Publicité

Le série Storms ne pouvait pas mieux refléter le travail de Mitch Dobrowner qui s'est fait une obsession de photographier les phénomènes climatiques perceptibles. Capteur es tempêtes en somme. Ça sonne comme un mauvais titre des années 80 mais rassurez-vous, les seuls à danser, ce sont les tourbillons et le suspense qu'ils suscitent.

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Ce photographe basé à Studio City est un amoureux des grands paysages et des bouleversements qui peuvent opérer lorsque la nature décide de se réveiller. Petit, c'est d'ailleurs son père qui l'éveille à la photographie en lui offrant un Argus, un viel argentique. Curieux, il découvre les magnifiques travaux du photographe et écologiste Ansel Adams.

Publicité

A 21 ans, il part de New York et fonde une famille en Californie, l'appareil photo rangé dans une boite à carton, trois enfants à charge oblige. Ce n'est que récemment, en 2005, qu'il va reprendre en main ses objectifs, ses zooms, bref, sa passion pour l'image, toujours impressionné par la force d'une image en noir & blanc.

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Publicité

Dans un entretien accordé au Los Angeles Times, le photographe en dit plus sur sa perception des phénomènes naturels :

Je vois les tempêtes comme des choses qui vivent, qui respirent. Elles naissent quand les conditions sont bonnes, elles gagnent de la puissance quand elles grandissent, elles se battent contre leur environnement pour rester en vie, elle change de forme et deviennent mature au fur et à mesure et, finalement, elles vieillissent et meurent. C'est quelque chose qui nous est familier.

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Pour courser la météo, Mitch Dobrowner n'est pas tout seul : il est accompagné d'un chasseur de tempêtes, Roger Hill. Son homme de confiance lui permet d'approcher avec sérénité une tornade de puissance 5, un ouragan qui se profile à l'horizon ou tout simplement un orage.

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Crédit Image : Mitch Dobrowner

Dans la photographie de paysage, il y a des moments qui ne vont plus jamais se reproduire. Je veux que mes images communiquent cela.

Que Mitch Dobrowner se rassure, l'effet est garanti.  Ceci n'est qu'un échantillon. La Galerie GADCOLLECTION à Paris recèle des prouesses du photographe. Allez vite y jeter un oeil ou même vous offrir quelques uns de ses chefs d'oeuvre !

Articles qu'on vous recommande :

Par Afifia B, publié le 23/01/2013

Copié

Pour vous :