Crédit Image Maria Lujan

Un street artist poignarde des Berlinois

À Berlin l'artiste espagnole Maria Lujan a mis sur pied une installation macabre faite de papier cartonné et d'instincts meurtriers. Des couteaux plantés dans la poitrine d'anonymes se donnant à voir dans les rues de la ville. 

Maria Lujan

(Crédit Image Maria Lujan)

Travaillant en binôme avec l'artiste Wolgang Krug sur ce projet intitulé sobrement "The Knife", l'ibérique Maria Lujan a imaginé un protocole bien dans l'air du temps : appliquer un couteau géant fait de carton en plein coeur de complices bien au fait du procédé, simuler un assassinat spectaculaire, les laisser choir dans la rue, et attendre la réaction des badauds pour prendre des clichés assez amusants. Il faut rappeler qu'ici tout est fait de papiers. Même la flaque de sang.

Publicité

Et quand on évoquait plus haut "bien dans le temps", on l'entendait à deux égards : d'abord rappelons qu'à l'approche de la célèbre fête d'Halloween, l'installation est plus qu'à propos en amont de la déferlante de déguisements tous plus sanguinolents les un que les autres. Puis dans les pas de ceux qui investissent la rue d'initiatives artistiques, l'installation est, il faut le dire, dans le ton de l'époque : celle de la réappropriation de l'espace public par des artistes.

Maria Lujan - The Knife

(Crédit Image Maria Lujan)

(Crédit Image Maria Lujan)

Publicité

(Crédit Image Maria Lujan)

(Crédit Image Maria Lujan)

Par Tomas Statius, publié le 25/10/2013

Copié

Pour vous :