Les critiques vont pas non plus trop emmerder Henry Cavill

Man of Steel : La revue de web

Man of Steel, un des films les plus attendus de l'année sort le 19 juin en France. Mais nombre de média spécialisés l'ont déjà vu. La plupart a apprécié. 

Man of Steel

Les critiques vont pas non plus trop emmerder Henry Cavill

Man of Steel sort le 14 juin dans le monde entier. Le 19 juin en France. Et les fans de toute la galaxie n'en peuvent plus. Par contre, une grosse poignée de journalistes a déjà pris en pleine poire les 2heures et 20 minutes d'action, de costume tricolore et de gomina concoctés par le sorcier Zack Snyder. Henry Cavill, connu pour son rôle de Sir Charles Brandon dans la très bonne série The Tudor, reprend le rôle du journaliste du Daily Planet. Le reste du casting est excitant : Amy Adams est Lois Lane, Kevin Costner papa Kent, et Michael Shannon le gros méchant venu de l'espace. Mais vu qu'à Konbini on préfère le cinéma indépendant moldave, nous dressons seulement une humble revue de web.

Publicité

"S is for Serious"

Publicité

Un web quasi-dithyrambique sur le sixième film basé sur les aventures de Clark Kent. The Verge titre ainsi "Enfin, le Superman que nous méritons." Le premier réussi depuis que le légendaire Christopher Reeves a abandonné la cape rouge, donc. Le site américain parle par ailleurs d'un "Superman pour l'ère moderne". Une époque paradoxalement moins légère, où l'on aime plonger les héros dans une vaste introspection. The Verge explique ainsi que le Superman qui "prend plaisir à sauver des vies" est mort et enterré. Le gros S ressent de l'insécurité et craint que l'on découvre ses pouvoirs, plus que jamais. A cet égard, Empire considère que "Man of Steel est un film qui se prend au sérieux... Mais qui en avait cruellement besoin." Un avis suivi par Total Film qui assure que "Le S c'est pour Sérieux, par pour Superman."

Un fait étonnant dont Christopher Nolan est indubitablement à l'origine. Tous les médias insistent en effet sur l'importance de la participation du réalisateur des derniers Batman à l'écriture du film. The Guardian explique par exemple que "Nolan a transformé le super-héroïsme de Superman en fardeau, puis le fardeau en névrose." Ou comment donner un nouveau cadre aux films de super héros, après les purges The Avengers ou Hulk. Un modèle qui pourrait être suivi selon le Hollywood Reporter qui considère Man of Steel comme une réponse à ceux qui "se demandent si le monde a encore besoin de films de super-héros". Oui, évidemment.

Et Empire de conclure "Man of Steel est un film énorme, un impressionnant opéra mélodramatique. L'histoire de Superman qui convient à notre époque". Avant de prédire que Man of Steel sera le point de départ d'une "nouvelle super-franchise".

Publicité

Et c'est tant mieux.

On vous conseille également :

Publicité

Par Thomas Andrei, publié le 11/06/2013

Copié

Pour vous :