AccueilÉDITO

Locked In : peins ta prison

Publié le

par Tomas Statius

Capture d’écran de la vidéo

Les célèbres crew TAT'S, TUFF CITY et 7th Letters ont été invités à repeindre un des murs de la prison de Rikers Island, au large de Manhattan. Et le réalisateur Brian Dwels était là pour filmer tout cela. "Locked In", c'est le nom de la vidéo. 

Capture d'écran de la vidéo "Locked In"

Tout est à prendre quand on est graffeur. Un train, un mur, un store. Mais il y a des supports sur lesquels il doit être particulièrement jouissif de laisser sa trace. Pas forcément pour le grain, ou le positionnement stratégique de celui-ci. Plutôt pour le symbole.

Et il est notoire que les writers nourrissent une relation compliquée (c'est une litote) avec les forces de l'ordre. Les uns se doivent de préserver la "propreté" de la ville, les autres désirent lui donner plus de couleurs. Tous jouent leur "rôle".

Capture d'écran de la vidéo "Locked In"

Pour le challenge, pour la provocation, pour défier les autorités, peindre les murs d'une prison est un truc un peu spécial. Et quand une occasion se présente, nombreux sont ceux à tenter leurs chances (ce fut le cas par exemple à Lille pour la prison de Loos). Et quand un mur de la célèbre prison de Rikers au large de l'île de Manhattan (célèbre pour avoir accueilli DSK notamment) s'offre à la peinture aérosol (pour une performance légale), la jouissance ne doit pas être loin.

Et ce sont les célèbres équipe Tat's, 7th Letters et Tuff City qui ont eu la chance de repeindre tout un pan de mur de la promenade de la célèbre prison. Locked In (le nom de cette réalisation) présente toutes les étapes de cette performance particulière.

C'est à regarder pour la qualité graphique de l'ensemble, et pour le symbole.

TAT'S CREW * TUFF CITY * SEVENTH LETTER Locked In: Rikers Island 2013 from NYCStreetPhotography on Vimeo.

On vous conseille également : 

À voir aussi sur konbini :