Hans Olav Lahlum et Mads Andersen en pleine performance (Crédit : Demotix)

L'interview la plus longue au monde a duré 30 heures

Le record du monde de l'interview la plus longue a été battu hier. Le journaliste norvégien Mads Andersen a interviewé un intellectuel pendant 30 heures, 1 minute et 44 secondes. Récit de cette prouesse.

Hans Olav Lahlum et Mads Andersen en pleine performance (Crédit : Demotix)

Ce monde d'instantanéité et d'obsolescence programmées qui va à la vitesse de la lumière, les Norvégiens ne s'y reconnaissent pas. De là est venu le concept de slow TV, cette idée qu'un programme télévisé doit couvrir un événement dans sa durée entière, sans ellipse ni montage, pour aller à l'essentiel. Un concept résolument scandinave.

Publicité

Hier, un jusqu'au boutiste de cette pratique, le journaliste Mads Andersen, journaliste pour le tabloïd VGTV, a accueilli l'écrivain Hans Olav Lahlum sur une estrade, devant des caméras. Avant même l'émission, le but était de battre le record du monde de la plus longue interview, détenu par des Néo Zélandais pour une interview de 26 heures. Record battu.

Politique, littérature et vie amoureuse

Mads Andersen et Hans Olav Lahlum dissertent de tout. L'intellectuel, qui a soigneusement empilé des livres au pied de sa chaise, se révèle intarissable sur la politique en Europe, en France, l'histoire des présidents des Etats-Unis, le sport, les romans policiers, la politique d'après-guerre en Scandinavie... et même sa vie sentimentale.

Publicité

A tel point que l'écrivain de 39 ans, par ailleurs historien (ah bon ?) et joueur d'échecs, se révèle aussi complet qu'une encyclopédie. En atteste ce tweet du champion du monde d'échecs, Magnus Carlsen :

Savoir un peu sur beaucoup de choses vous fait passer pour quelqu'un de cultivé, mais tout savoir sur tout, c'est digne des livres d'histoire !

En pyjama

Une pause de 5 minutes toutes les heures : c'est le seul moment de répit que les deux hommes s'accordent. Les conditions extrêmes de l'interview les pousseront même à revenir s'installer en pyjama, une fois la nuit tombée. 30 heures, 1 minute et 44 secondes auront fallu aux deux athlètes pour se taire.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 24/05/2013

Copié

Pour vous :