L'image : le nombre de "nigger" dans les films de Tarantino

L'image du jour s'entiche de Quentin Tarantino et de l'utilisation du "N word" dans ses films. Et si on faisait les comptes ? 

Pour la sortie de  Django Unchained, une infographie a été réalisée afin de comptabiliser le nombre de fois où le mot "nigger" a fait irruption dans les dialogues des productions de Quentin Tarantino. On connaît l'amour du réalisateur américain pour les gros mots, les fuck, les scènes de violence et les références à la pop culture.

Publicité

Mais le petit plaisir que se permet régulièrement le cinéaste, c'est aussi de faire prononcer à ses personnages, et sans aucune honte, le mot "nigger", soit "nègre" en français. Au grand dédain du réalisateur Spike Lee qui a lancé une fronde en décembre dernier contre le ilm de Tarantino. Il a déclaré :

L’esclavage aux États-Unis n’est pas un western spaghetti à la Sergio Leone. C’était un Holocauste. Mes ancêtres étaient esclaves. Volés à l’Afrique. Je les honorerai.

Car Django Unchained met les pieds dans le plat : il aborde l'esclavage deux ans avant la guerre civile qui a secoué et marqué l'Amérique.

Publicité

Paradoxalement, le nombre de citations de "nigger" est proportionnellement inverse au message que veut faire passer Quentin Tarantino dans Django Unchained : un anti-racisme forcené illustré par les agissements des héros du film, soit Christopher Waltz (Dr King Schultz) et Django (Jamie Foxx).

Ce dernier s'est d'ailleurs fait remarquer lors d'une interview accordée au Saturday Night Live :

Publicité

Je suis affranchi. Je sauve ma femme et je tue tous les Blancs dans le film, c’est pas génial ?

 Articles qu'on vous recommande :

Publicité

 

Par Louis Lepron, publié le 16/01/2013

Copié

Pour vous :