Les ananas de Philippe Katerine à la Galerie des Galeries

Pour ceux qui étaient enfermés dans une bulle ce dernier mois, on s'habille (à peine), on se met un gros chapeau (de préférence bizarre) sur la tête et on court (non que dis-je, on sprinte) jusqu'à la Galerie des Galeries pour voir les oeuvres du fou dingue qui nous a fait chanter et crier sur "J'adooooore regarder danser les gens".

Principalement connu sous la casquette de chanteur fou, Philippe Katerine s’exprime aussi ailleurs : cinéma, danse et art plastique. Grand collectionneur (et pas que de boites à caca), artiste et dessinateur ingénu, la Galerie des Galeries l’a invité à réaliser sa première exposition en lui laissant carte blanche.

Publicité

Au fil du parcours initiatique, le visiteur traverse plusieurs salles avec différents univers, qui touche le sensoriel, le plastique et le musical. «Comme un ananas» est une occasion pour ceux qui ne le connaissent qu’à travers ses tubes délurés, de découvrir une nouvelle facette de cet artiste aussi éclectique que protéiforme.

Parce que l’art est aussi une industrie, faisons frétiller les billets de banque et à cette occasion de cette exposition il sera possible d’acheter les oeuvres présentées, récupérables lors du décrochage le 10 juillet. Oui l’art sait se faire désirer.

Petite info en + (parce que chez Konbini on ne vous laisse JAMAIS dans le vent) : «Comme un ananas» est une chanson écrite et chantée par Julien Baer.

Publicité

 

Katerine se dévoile Comme un Ananas à la Galerie des Galeries jusqu'au 2 juin. Du mardi au samedi de 11h à 19h. Entrée libre

Par Konbini, publié le 23/05/2012

Copié

Pour vous :