Portrait de Wallace Hartley, chef d’orchestre du Titanic

Le violon du chef d'orchestre du Titanic retrouvé un siècle après

Le violon du chef d'orchestre du Titanic vient de refaire surface un siècle plus tard. Le temps réserve parfois de belles surprises et le destin de ce violon en dit long.

titanic

Portrait de Wallace Hartley, chef d'orchestre du Titanic

On a retrouvé le violon de Wallace Hartley, musicien à la tête de l'orchestre du Titanic. Certains survivants du naufrage de cette nuit du 15 avril 1912 racontent qu'il continuait de jouer tandis que la foule s'affolait sur le pont. La légende précise même que le tout dernier morceau joué par l'orchestre ce soir-là fut Plus près de Toi, mon Dieu (Nearer, My God, to Thee en anglais), un choral chrétien écrit par Sarah Flower Adams au XVIIIe siècle.

Publicité

Mais Wallace Hartley n'a pu éviter de sombrer dans l'eau glacée de l'Atlantique Nord, en même temps que le bateau et 1500 autres personnes. Une catastrophe que l'Histoire a tenté de défricher, récupérant ça et là les bribes de ce passé conservées depuis dans les musées, films et autres documentaires. Une liste à laquelle il faut désormais ajouter le violon en bois de rose du chef d'orchestre.

Le destin d'un violon

C'est dans un grenier anglais que le violon de Wallace Hartley a été retrouvé. Au regard de la préciosité de l'objet, il a bien entendu été soumis aux règles de certification. Sept années d'inspections réalisées par la Maison d'encan Henry Aldridge & Son ont été nécessaires pour authentifier l'objet.

Publicité

Des experts judiciaires et spécialistes d'Oxford ont été sollicités dans ce long travail de vérification mais leur verdict est unanime : ce violon "incroyablement bien conservé", hormis deux longues fissures sur le côté, appartenait bien à Wallace Hartley.

AFP

Plus que la découverte d'un objet précieux, c'est un pan de vie qui renaît. L'histoire de ce violon raconte celle de son propriétaire qui y était si attaché qu'avant de tomber dans l'eau, il avait pris soin de l'enfermer dans un étui et de le sangler à sa taille. Le musicien y était d'autant plus attaché qu'il lui avait été offert par sa fiancée, Maria Robinson et surmonté d'une plaque en argent avec ces quelques mots d'amour :

Publicité

Pour Wallace, en l'honneur de nos fiançailles. Maria

C'est notamment cette plaque qui a participé à l'authentification de l'objet, en plus des dépôts et de la rouille prélevés qui confirmaient son immersion dans l'eau de mer. Une fois le violon retrouvé, il a été remis à sa fiancée puis confié à l'Armée du Salut à sa mort avant d'être remis à un professeur de violon. Mais l'instrument s'avérant impraticable, il a été donné à une famille qui l'a gardée dans son grenier jusqu'en 2006.

Publicité

C'est à la fin de ce long voyage dans le temps que la maison Aldrige & Son a eu entre ses mains ce bout d'Histoire qu'Andrew Alridge considère comme étant "le souvenir connu le plus important du Titanic". Le violon sera présenté au public à la fin du mois à la mairie de Belfast (Irlande du Nord), non loin de là où a été conçu le Titanic.

On vous conseille également :

Par Afifia B, publié le 18/03/2013

Copié

Pour vous :