Banksy le graphiste détourné en Brandsky le publicitaire

Christophe Pilate, artiste parisien 360°, s'est proposé de doner un nouveau visage à l'oeuvre de Banksy, logo de marques à l'appui : le détournement marketing d'un artiste contestataire. Voici donc Brandsky.

Brandsky

Dans l'ère du décalage que nous vivons, le détournement est roi. Qu'il soit inventif graphiquement ou que l'intérêt résulte du geste en lui même, celui-ci émaille la Toile sur Tumblr, Flickr ou d'autres plate-formes de partages de photos ou de fichiers. Même les oeuvres les plus iconiques ont droit à une version rafraichie.

Publicité

Aujourd'hui, Brandsky (le Tumblr). Christophe Pilate, réalisateur et artiste parisien a eu une idée. Face à la profusion des oeuvres de Banksy dans les rues et de leur popularité grandissante, il a décidé d'associer chacun d'eux à une marque, faisant de l'oeuvre du graffeur anglais un opération de "branding", de valorisation d'image de marques ironique.

Le propos semble être, venant d'un artiste qui s'est distingué par son activisme artistique tous azimuts au sein du collectif From Paris, de ridiculiser les grands loups du marketing en les mettant face à leur activité de tous les jours. Mais aussi de rappeler l'intérêt graphique et discursive de l'oeuvre de street-artist britannique.

Brandsky

Publicité

Publicité

Publicité

 

Par Tomas Statius, publié le 06/03/2013

Copié

Pour vous :