Capture d’écran d’une image utilisée pour le canular Carambar

La fin des blagues Carambar était une blague

La fin des blagues Carambar ont généré du buzz, des articles et des réactions la semaine dernière. Et il s'avère aujourd'hui qu'il s'agit d'un canular.

Capture d'écran d'une image utilisée pour le canular Carambar

Il y a quelques jours, on évoquait la fin des blagues Carambar. Le Monde, Le Figaro et bon nombre d'autres médias traditionnels relayaient l'information, en corrélation avec la confirmation d'un communiqué de presse dévoilé sur Instagram. Et c'était la maison mère qui, en personne, certifiait le remplacement de blagues Carambar par des quizz de "culture générale" à des fins pédagogiques.

Publicité

Résultat, les médias en parlent et les réseaux sociaux n'ont que ce mot a la bouche : jamais on n'aura autant évoqué Carambar . Certains, nostalgiques, se demandent si les dernières pourront être "collector". Le plan de communication a parfaitement fonctionné : la marque de friandises fait parler d'elle, de son histoire, pour mieux préparer l'avenir et sa future formule. Et tout cela, gratuitement.

Et même des pétitions se font entendre du côté de Marq-en-Baroeul (Nord), là où la marque est née. Ce lundi 23 mars, la marque communique. Elle affirme avoir reçu des "milliers de preuve d'amour".

Publicité

La fin des blagues Carambar était une blague

Comprennent qui pourra. Car ce lundi matin, comme quelques internautes soupçonneux l'avait notifié la semaine dernière, il s'est avéré que la fin des blagues Carambar était... une blague. Une "mise en abîme" de mauvais goût qui, selon France 3 Nord-Pas-de Calais, est un "buzz réussi". Si "réussi" équivaut à mentir à la Toile entière dans la seule perspective de faire parler de soi, alors oui, on est d'accord.

La marque a ensuite précisé via un communiqué : "La blague Carambar est, depuis la fin des années 1960, une des valeurs emblématiques du produit et ce n'est pas prêt de changer [...]. Au lieu de parler de nos blagues, on a préféré en faire une grande". Une vidéo, intitulée "Les coulisses de la blague de l'année", est même diffusée sur YouTube :

Publicité

Et Carambar de conclure, en s'adressant à l'AFP :

On veut donner un coup de fouet à la marque et on était beaucoup critiqué sur la qualité de nos blagues.

Celle-ci, en tout cas, volait bas.

Publicité

On vous conseille également :

Par Louis Lepron, publié le 25/03/2013

Copié

Pour vous :