Jay Z, soutien d'Obama, « got 99 problems but Mitt ain’t one »

Jay Z est un soutien assumé au président américain sortant Barack Obama. Devant 18 000 personnes, le rappeur a changé les paroles de son tube 99 Problems, pour en faire une dédicace à Mitt Romney.

A la veille de l'élection présidentielle américaine, Mitt Romney et Barack Obama arpentaient encore les terres électorales du Wisconsin. Le président sortant était lui à dans la petite ville de Madison, capitale de l’État. Devant 18 000 personnes, il a fait un discours puis a laissé à la scène à deux stars de la musique qui le soutiennent : Bruce Springsteen et Jay Z. Rien que ça.

Publicité

Ce dernier a ressorti un bon vieux single de 2004, 99 problems, qui provient de son troisième opus The Black Album. A la différence près que les paroles ont été légèrement modifiées pour mieux prêter à l'actualité politique. Alors qu'on avait jusque là l'habitude d'entendre « I got 99 problems but bitch ain’t one », le rappeur a changé la « bitch » par « Mitt », en référence au candidat républicain.

Ce qui a donné :

« I got 99 problems but Mitt ain’t one »

Publicité

Les républicains ont légèrement apprécié que Jay Z mentionnent leur candidat en lieu et place de la « bitch ». Une anecdote politique aussi marrante que les détournements des débats Mitt Romney contre Barack Obama

Bonus : la semaine dernière, 99 Problems  faisait partie de la sélection de Disiz lors de sa Residency sur Konbini !

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 06/11/2012

Pour vous :