En image : le photobomb parfait de Zach Braff

Le Huffington Post, Metro, Gawker, Digital Spy UK ou BuzzFeed : une simple photo de Zach Braff a fait le tour de la Toile. En cause, l'apparition de l'acteur de la série Scrubs sur une l'image d'un couple tout juste marié qui posait à Times Square, New York. Tout a commencé par un tweet du photographe officiel des mariés, Sacha Reinking :

Je pourrais me tromper mais je pense que Zach Braff a "photobombé" ces jeunes mariés.

Le tweet de Sacha Reinking à propos du photobomb de Zach Braff (Crédit Image : Twitter)

Publicité

Dix minutes plus tard, Zach Braff confirmait sa présence via un tweet en précisant : "C'est l'un de mes meilleurs photobombs". Depuis que les réseaux sociaux sont entrés en force sur la Toile et que les appareils numériques et smartphones se sont démocratisés, les photobomb sont devenus un phénomène.

Une pratique qui a émergé à partir de 2008

C'est notamment à partir de 2008 que le "photobombing" a commencé à monter en puissance, si l'on tient compte des graphiques de Google Trend. En 2011, "photobomb" entre dans le Oxford Dictionnary Online, tout comme le mot "selfie" en 2013.

Dans le très respecté New Yorker, la journaliste Andrea Denhoed évoquait l'incrustation hilarante d'une raie dans une photographie de trois touristes.  Selon la journaliste qui s'essayait à la définition de la tendance, pour qu'un photobomb soit certifié, il fallait que cela "implique la narration d'un sabotage furtif".

Publicité

Ici, la corrélation entre un acteur connu, un couple de jeunes mariés et un photographe qui a utilisé un réseau social a permis que cette photo soit partagée sur Twitter près de 10 000 fois.

Par Louis Lepron, publié le 22/11/2013

Copié

Pour vous :