AccueilÉDITO

Illustrations : Scott Scheidly voit la vie en rose

Publié le

par Florian Bardou

Staline – The Pink Series – Scott Scheidly

Exposée à la Spoke art gallery de San Francisco jusqu’à fin août, la série Pink du peintre américain Scott Schiedly propose de revisiter les représentations de personnalités controversées à la manière de la pop culture "queer". Tout de rose peinturlurés, les personnages n’ont évidemment pas été choisis au hasard. Un jeu sur les perceptions, les codes et le pouvoir des couleurs, un poil provocateur.

Staline - The Pink Series - Scott Scheidly

C’est d’abord une histoire de mauvaise réputation. Joseph Staline, Kim Jong-Il, Frankenstein ou encore l’ayatollah Khomeiny… Tous des grands monstres de fiction ou des grandes figures politiques et religieuses controversées. Contrairement au panthéon d’icônes hipsterisées de l’artiste chilien Fab Ciraolo, la « Pink » série du peintre – originaire de Floride, Scott Scheidly, exposé jusqu'à fin août dans une galerie de San Francisco n’est pas très glamour. Pourtant, à y regarder de plus près, c’est tout le ressenti inverse qui se produit dans notre petit cerveau.

Illusion ? Trompe-l’œil ? Métamorphose ? Pour l’artiste qui a choisi de créer une série monochromatique autour du rose, son oeuvre est avant tout une histoire de perception. « J’avais l’idée de créer un show tout en rose. J’imaginais une galerie aux murs blancs infusés de rose. La série entière parle du pouvoir des couleurs et de la façon dont cela peut changer notre perception des choses » raconte Scott convaincu des implications culturelles et sociales des couleurs.

Ayatollah of love / Scott Sheidly

En travestissant de rose ses personnages, l’artiste joue sur les contradictions et donne une seconde identité à de parfaits enfoirés. Une forme de satyre pop culture de mauvais goût qui moque en partie des leaders traditionnellement hypermasculinisés pour en faire des icônes « queer ». Ce qui permet aussi à Scott Scheidly de déconstruire les codes couleurs autour du genre pour mieux en montrer les ressorts. Des images kitsch, mais efficaces.

Kim Jong-Il // Scott Scheidly

Le pape // Scott Scheidly

Adolf Hitler // Scott Scheidly

À voir aussi sur konbini :