AccueilÉDITO

Une île grandeur nature dessinée au marqueur

Publié le

par Théo Chapuis

(Crédit : Oscar Oiwa)

L'artiste Oscar Oiwa a représenté une île paradisiaque grandeur nature uniquement avec des feutres marqueurs. Dans un dôme rempli d'air. 

(Crédit : David Billa)

Oscar Oiwa est un artiste américano-brésilien. Dans le cadre de la triennale de Setouchi, il a créé le Ibuki Island Project. Le concept ? Gonfler un dôme d'air de plusieurs dizaines de mètres cube dans une salle de gym désaffectée... avant de la recouvrir entièrement d'une gigantesque fresque au marqueur.

Oiwa n'utilise que du noir et du blanc pour représenter cet îlot paradisiaque, pourtant uniquement recouvert d'une bâche. Son style : des motifs répétitifs et naturels, laissant le visiteur se laisser envelopper par un univers uniquement créé à la main. C'est bien simple : sa création donne l'idée d'un havre de paix, non loin de la version idéalisée d'un jardin japonais. Le minimalisme en plus, la maniaquerie en moins.

Un travail de longue haleine aussi puisque l'artiste a bossé du 20 juillet au 1er septembre pour que cette installation pas comme les autres soit visitable. Ci-dessous, une vidéo de présentation du Ibuki Island Project et du processus de travail de l'artiste. Plus bas, les photos du projet.

Oscar Oiwa - Ibuki Project

(Crédit : David Billa)

(Crédit : David Billa)

(Crédit : David Billa)

(Crédit : David Billa)

(Crédit : Oscar Oiwa)

Croquis du projet. (Crédit : Oscar Oiwa)

On vous conseille également :

À voir aussi sur konbini :