David Guetta ne jouera pas au parc Borély

David Guetta au parc Borély, espace vert iconique de la cité phocéenne, le tout l'été dans le cadre de Marseille Provence 2013 : la nouvelle, accompagnée du cachet de l'artiste, avait fait l'effet d'une bombe il y a un mois. Et aux dernières nouvelles, la super star française a annulé son concert. 

David Guetta au parc Borély

Tout commence par un conseil municipal, sans opposition, absente. Puis un vote que l'on qualifie de mitraillette. Présidé par Jean Claude Gaudin, maire de Marseille, il y est acté que dans le cadre de Marseille Provence 2013 un concert de grande ampleur sera donné au parc Borély en plein centre ville. Plus de 20 000 personnes rassemblés, cet été, le 23 juin.

Publicité

Pour les têtes d'affiches : pas de risque, une recette qui marche presque à tous les coups, David Guetta, DJ de renommée internationale et artiste le mieux payé en 2011, précédé probablement de la pop star canadienne Mika. Jusque là, rien à signaler ou plutôt un semblant d'optimisme pour un évènement massif, quoi qu'on pense de la programmation musicale.

100 000 par heure

Puis deux annonces. D'abord le concert en lui même. Exit le concert gratuit : le prix des places pour voir la performance du DJ parisien s'échelonne de 44 à 59€. Concert populaire vous disiez ? Puis une histoire de subventions qui en dit long.

400 000€. Malgré la mise à disposition, à priori gratuite du parc Borély et l'exploitation totale du merchandising et du bar par la société de production Adam, c'est le montant de la subvention allouée aux organisateurs par la municipalité.  Prelévée sur le fond de l'art contemporain (?),  cette somme correspondrait au cachet des artistes, tarif comparable à ce que demandait le natif de Versailles lors de son concert à Garorock (100 000€ pour une heure de concert).

Publicité

Une seule contrepartie serait demandée à la société de production. Selon une clause du contrat ces derniers auraient l'obligation d'organiser un concert de même ampleur avec un artiste au rayonnement similaire. Une question ? La venue de Mika en tant que premier partie remplit-elle les termes du dit contrat ?

Marseille, pas à son coup d'essai

Sur Internet, la fronde s'organise et les prises de parole se multiplient. Sur Facebook, le groupe Commando anti 23 juin exige l'annulation du concert financé en partie par des fonds publics. Et récolte un soutien important puisque plus de 20 000 personnes y sont inscrits. La description du groupe va droit au but :

Publicité

Le but de ce groupe est de faire annuler cette subvention absurde pour un évènement qui reste entre 44 et 59 euros, dans un parc Borely sous le couvert de Marseille Provence 2013.

Et les réactions des internautes hésitent entre colère et frustration :

Capture d'écran Facebook 

Publicité

En parallèle, une pétition a même été créée pour dire non à cet évènement couteux à la fois pour la mairie, le contribluable et les spectateurs. Et les instigateurs de ce coup de gueule n'en veulent pas à la mairie pour la programmation de David Guetta mais pour les coûts. Trois points sont d'aileurs abordés :

  1. "Cette subvention aurait pu bénéficier à des associations ou à des artistes contribuant réellement au rayonnement de Marseille et à Marseille 2013".
  2. "Cette somme est d'autant plus inacceptable qu'elle ne permet même pas de proposer des places à un tarif abordable pour le grand public !"
  3. "La ville s'est montrée souvent réticente face aux évènements musicaux en plein air (Marsatac, Buvette Disco...). Là, aucun problème".

Capture d'écran du site Change qui héberge la pétition

En matière de concerts sur financés, la ville n'est pas à son coup d'essai. En 2000 l'annonce d'une subvention de 1,5 millions de franc pour la venue de Johnny Halliday au Vélodrome avait provoqué un tollé ainsi qu'un recours de la part du préfet de l'époque, rejeté. On arguait que l'attribution d'une telle somme permettait une baisse substantielle du prix des billets. A l'époque ce n'était que 100 francs qu'il fallait payer.

Dernière nouvelle : Guetta annule

Suite à une mobilisation de plusieurs semaines sur les réseaux sociaux en particulier, les opposants ont eu finalement gain de cause. C'est par voie de communiqué de presse que la société de production Auguri annonce l'annulation du concert du DJ et producteur parisien. Extrait :

Refusant d'être mêlé à un débat politique, et avant tout préoccupé que certains Marseillais se sentent lésés par une subvention qui ne le concernait pas, David Guetta nous demande d'annuler ce concert sans délai

Le concert en plein air est remplacé par une date au Dôme à Marseille "dans le cadre d'une production ne bénéficiant d'aucune subvention" précise le communiqué de presse. Polémique close.

On vous conseillé également : 

Source : MARSACTU // MARSACTU

Article mis à jour le 14 mars à 16h00.

Par Tomas Statius, publié le 14/03/2013

Copié

Pour vous :