(Crédit : Olivier Pon/Reuters)

Toujours plus de faits divers dans les JTs

Toutes chaînes confondues, c'est 2062 sujets de faits divers que les JTs nationaux montrent à la télévision. Le chiffre était de 1191 sujets en 2003.

faits divers

(Crédit : Olivier Pon/Reuters)

Bastons, noyades, incendies, chiens écrasés... les Français en sont friands. Et si la télévision se veut le reflet de la société, les journalistes télé seraient dans le vrai. Dans une nouvelle enquête, l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) révèle que les sujets sur les faits divers occupent une place toujours plus importante dans les journaux télévisés et ce depuis 9 ans.

Publicité

"De 1191 sujets en 2003 à 2062 sujets en 2012, la rubrique faits divers enregistre une augmentation quasi constante sur la période, passant en 10 ans, de 3,6% à 6,1% de l’offre globale d’information, soit en moyenne de 3 faits divers par jour à 5", note l'institut. Ça, c'est pour le global. L'Ina détaille aussi, chaîne par chaîne, l'offre toujours plus importante de ce genre de sujets. Ci-dessous, une capture d'écran de cette évolution, en nombre de sujets par chaîne sur 10 ans.

faits divers

Capture d'écran Ina.fr

M6, premier sur les faits divers

Si le désir d'Arte de ne laisser qu'une place moindre aux faits divers est flagrant, on note aussi une tendance à la baisse chez Canal+ "qui, après une forte progression jusqu’en 2009", ne cumule que 177 sujets en 2012.

Publicité

On est bien loin du quatuor de tête formé par TF1, M6, France 2 et France 3. M6, d'ailleurs "qui enregistre la plus forte progression des 6 chaînes, au point de doubler de volume et culminer à 538 sujets en 2011", n'est talonné que par TF1 et France 2 dans un mouchoir de poche. Pour résumer, lorsqu'Arte remplit 1% de sa ligne éditoriale avec des faits divers, M6 consacre 9% de sa programmation à ces sujets.

Les atteintes aux personnes et les enfants au top

Mais quels faits divers occupent le plus de plus au petit écran ? Pour l'année 2012, selon l'Ina, les atteintes aux personnes squattent le haut du panier avec 52,4% de cette catégorie de sujets, "une part en progression de +15% par rapport à 2008", relève l'Institut. Suivent les accidents et le banditisme, respectivement à 17 et 14,5%.

L'Ina montre aussi que les enfants ou les adolescents sont "particulièrement présents" dans les faits divers relatés par les JTs. Aussi, ils étaient présents dans 611 de ces sujets lors de l'année 2012, soit 30% du total. "Ils sont 4 fois plus nombreux en 2012 qu'en 2011", note l'enquête.

Publicité

On vous conseille également :

 

Par Théo Chapuis, publié le 18/06/2013

Copié

Pour vous :