Andy W arhol

En direct de La tombe d'Andy Warhol

En partenariat avec Earth Cam, le musée Andy Wahrol  propose un live streaming de la tombe de l'artiste à l'occasion de l'anniversaire de sa mort. 

Andy Warhol

Le 6 août Andy Warhol aurait eu 85 ans. Et depuis deux jours les hommages se multiplient. Déclaration d'amour, retour sur son parcours. L'importance et la vitalité de son oeuvre se mesurent à l'impact qu'a eue cette date anniversaire. Rencontres, happenings, dessins, conserve de soupe Campbell, beaucoup de choses sont arrivés sur la tombe du père du pop-art.

Publicité

Trouvé sur le compte Facebook "Conversation With Andy"

Et dans ce flot "mémoriel", certains trucs sortent du lot, dont le travail de Madelyn Roehrig. Plasticienne et artiste américaine, elle a organisé depuis cinq ans sa démarche artistique autour la tombe de l'artiste. Elle, documente, interroge les badauds sur la raison de leur venue et offre une peinture "vivante" d'un lieu de mort.

Le tout est recueilli sur sa page Facebook. L'ensemble s'appelle Figment : A Conversation With Andy.

Publicité

Live depuis la tombe d'Andy Warhol

Et dans cette nouvelle partie de la conversation que l'artiste a entamée avec le père du pop-art, tout est parti des mots du père du pop-art. Andy Warhol écrivait :

Je n'ai jamais compris pourquoi quand on meurt, on se s'évanouit pas en laissant les choses couler comme si l'on n'était pas là. Je me suis toujours dit que ma tombe serait vierge. Pas d'épitaphe. Ni de nom. Enfin, je voudrais dire chimère.

Trouvé sur le compte twitter de @willak

Publicité

Le 8 août à 16 h 42, il y avait quelqu'un

Citation ironique si l'en faut, l'intéressé se rendant bien compte de la complexité de la chose (Andy Wahrol a finalement une tombe bien à son nom).

C'est de là qu'est parti l'idée de la performance, inspirée en partie par le travail de l'artiste américainemise en oeuvre depuis deux jours par Earth Cam et le musée Andy Warhol de Pittsburg, ville natale de l'artiste. Une retransmission en streaming 24/7 de sa tombe au cimitière St. John the Baptist Byzantine Catholic de Pennsylvanie.

Publicité

En plan fixe.

Et à l'écran il ne se passe pas grand chose. Des ballons qui bougent au gré du vent, parfois des visiteurs qui s'aventurent dans le champ. Une initiative qui sort du lot.

Vous pouvez vous joindre à la conversation sur le compte Twitter du musée , ainsi qu'en adjoignant la mention #WahrolFigment à vos publications. Ou juste vous laisser hypnotiser ce plan fixe.

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 08/08/2013

Pour vous :