La tour Eiffel

En Chine, Paris est une ville fantôme

En Chine, les projets immobiliers se font pour mieux tomber dans l'oubli. Le plus iconique est une reproduction de Paris dans un quartier de la ville de LinPing.

Paris, sa tour Eiffel et ses fontaines.

Il y a quelque chose dans ce Paris qui étonne. Les dimensions, l'emplacement des immeubles par rapport à la tour Eiffel et surtout, ce jardin versaillais qui entre dans la ligne de mire de la dame de fer. Non, il ne s'agit pas de la capitale de la France. On pourrait presque s'y tromper tant la reproduction de la tour Eiffel et de ses 108 mètres (ce qui en fait la troisième plus grande au monde, après celle de Las Vegas), le quartier haussmannien, l'Arc de Triomphe, une fausse avenue des Champs-Élysées, la fontaine de Versailles ainsi que des devantures de commercants semblent parfaits. Mais tout est factice.

Publicité

La tour Eiffel et ses.. parcelles agricoles.

Ce quartier de la ville de LinPing, qui fait la taille d'une commune comme Bastia, s'étend sur 1900 hectares de terres en Chine. Il est le résultat de cinq années de travail, se nomme Tianducheng (son surnom est "Little Paris"), se situe à 200 kilomètres de Shangai et a été conçu par la société immobilière Zhejiang Guangsha Co. Ltd. La ville la plus proche est Hangzhou, la capitale de la province chinoise du Zhejiang. Sa raison d'exister en 2013 ? Donner l'occasion aux Chinois qui n'ont pas les moyens de partir dans la ville lumière d'avoir à portée ses monuments les plus iconiques.

Paris ville fantôme

Mais derrière cette initiative immobilière chinoise se cache un véritable camouflet : alors que ce quartier aurait pu accueillir pas moins de 100 000 personnes, et tout autant de "touristes" qui auraient pu y faire leurs achats sur la fausse avenue des Champs-Élysées, on ne compterait que 30 habitants. Résultat, la ville ne sert qu'aux "just married".

Publicité

Ils trouvent à Tianducheng un lieu idéal pour prendre des photos romantiques avec la tour Eiffel en arrière-plan. On peut même louer des appartements le temps d'une lune de miel. Pour une superficie de 300 mètres carré, il vous en coûtera 500 euros par mois. Abordable.

Paris et ses... deux touristes, près du "Fontainebleau Palace".

Paris vue du ciel. En Chine.

Publicité

Selon le blog de Matthew Niederhausser, "beaucoup d'appartements sont occupés par des groupes de travailleurs migrants qui travaillent dans des immeubles tandis que d'autres sont allés si loin qu'ils se sont appropriés l'espace vert qui entoure la tour Eiffel pour en faire des parcelles agricoles".

Dans un reportage vidéo, Vice s'est intéressé à ce qui est aujourd'hui une ville fantôme. Il n'y a (presque) pas âme qui vive :

Publicité

On vous conseille également :

Par Louis Lepron, publié le 30/07/2013

Pour vous :