(Capture d’écran du comics Batwoman édité par DC Comics)

DC Comics refuse le mariage gay de Batwoman

La maison d'édition DC Comics a refusé que deux de ses personnages homosexuels se marient. Les créateurs ont démissionné en conséquence.

dc comics

(Capture d'écran du comics Batwoman édité par DC Comics)

La demande était faite, le mariage était à deux doigts de se concrétiser et les faire-part étaient sur le point d'être envoyés. Jusqu'à ce que DC Comics intervienne. On rembobine. À ma gauche, Kate Kane, personnage de comics plus connue sous le nom de Batwoman. Intégrée dans l'univers des super-héros en 1956, elle est le premier personnage à être ouvertement gay. En découle une romance avec Maggie, une flic de Gotham City. De rendez-vous en rendez-vous, elles se fiancent.

Publicité

Comme le souligne Le Journal du Geek, c'est dans le 17ème numéro (le personnage a connu une cure de jouvence depuis 2010) que Batwoman fait sa demande en mariage auprès de Maggie. Mais l'éditeur a récemment exprimé son désaccord : il interdit de matérialiser ce mariage. Résultat, les deux créateurs sont en colère. Heden Blackman (co-scénariste) et J.H. Williams (co-scénariste et dessinateur) démissionnent dans la foulée.

En cause :

Malheureusement, depuis plusieurs mois, DC nous a demandé de modifier ou d’éliminer complètement des pans entiers de l’aventure, ce qui compromet selon nous les personnages et la série. On nous a demandé de laisser tomber certains aspects des origines de Killer Croc, obligés de modifier radicalement la fin de notre arc narratif [...]. Et, plus marquant encore, DC nous a interdit de marier Kate et Maggie.

Publicité

Et de préciser :

Toutes ces décisions éditoriales sont venues au dernier moment, et ce alors que nos plans étaient bouclés depuis plus d’un an. Nous avons compris que, malgré notre amour pour le personnage, il n’appartenait au final qu’à DC Comics.

Des super-héros gay, en veux-tu en voilà

Des super-héros gays dans le monde des comics, il y en a. On peut citer chez Marvel le couple Hulkling et Wiccan que forment Les Jeunes Vengeurs ; Shatterstar et Rictor, eux aussi en couple ; Northstar (ce qui lui avait valu un édito dans le New-York Times à l'époque, en 1992) ou encore le fils de Wolverine, Daken, ouvertement bisexuel.

Publicité

Mais les plus célèbres sont les X-Men Northstar et Kyle Junido : la super équipe avait bénéficié d'un mariage fêté à San Francisco, une ville symbolique lorsqu'il s'agit d'évoquer la condition des homosexuels aux États-Unis. Une cité "gay-friendly" selon Marianne.

Le mariage X-Men à San Francisco (Marvel Comics)

Marvel étant connu pour être libéral et progressiste, il n'était pas étonnant d'entendre dire de la bouche d'Alex Alonso, chef de la maison d'édition :

Publicité

L’univers de Marvel a toujours reflété le monde extérieur, notre but est de s’assurer que nos personnages, leurs relations, leurs histoires, restent ancrés dans la réalité.

La question se pose donc : DC Comics, concurrent principal de Marvel, est-elle une maison d'édition conservatrice ? Pour J.H. Williams, le dessinateur démissionnaire, DC Comics n'est pas opposé au mariage gay. Mais pour Slate, cette décision "illustre le décalage énorme entre les maisons Marvel et DC, sur la question de la diversité".

On vous conseille également :

Par Louis Lepron, publié le 18/09/2013

Copié

Pour vous :