Photo : La Chine panoramique avec la série "China in a Mirror"

Faire éclater la vérité des situations prend parfois la forme d'une manipulation. C'est en optant pour une symétrie parfaite que les photographes Peter Olschinsky et Verena Weiss donnent leur vision de l'empire du milieu. La nom de la série ? China in a Mirror. China in a Mirror

C'est parfois par une subtile manipulation que naissent les portraits les plus fidèles du sujet que l'on tente de représenter. Comme si la vérité émergeait d'une coquetterie stylistique. Un peu comme la théorie du "mentir vrai" dans les essais autobiographiques.

C'est cette voie que l'Atelier viennois Olschinsky par l'entremise des photographes Peter Olschinsky et Verena Weiss ont pris pour réaliser des clichés effarant de la Chine d'aujourd'hui. Plutôt que de retranscrire fidèlement les bâtiments et l'effervescence des rues des villes chinoises, c'est la voie de la manipulation stylistique que les photographes ont emprunté pour un rendu saisissant.

Publicité

Révéler tantôt la densité de population, l'horizon obstrué, ou plutôt parfois la douceur et les bribes de traditions conservées malgré la course effrénée à la modernité dans laquelle l'empire du milieu s'est lancé. Les photographe utilise la symétrie comme catalyseur. Accorder plus d'attention au détail, révéler les contradictions. Une série de clichés intéressante esthétiquement pour sortir des sentiers battus et des standards.

Atelier Olschinsky - China in a Mirror

Publicité

On vous conseille également : 

Publicité

Source : MY MODERN MET

Par Tomas Statius, publié le 26/02/2013

Copié

Pour vous :