Ce soir c'est peau de couille au diner !

Il l’a fait. Au Japon, un jeune artiste transsexuel du nom de Mao Sugiyama a proposé sur Twitter un repas à base de pénis. Une étude prouve que 58% de japonais ne ressentent aucun désir sexuel et c’est de là que cet artiste a trouvé son inspiration. Le pire est qu’il a déniché sans trop de mal des mangeurs de kiki. Des inconnus, qu’il ne connait ni d’Adam ni d’Eve, à qui il a offert sa verge et ses bourses pour le diner, comme un don suprême de soi-même accompagné de champignons et d’une petite persillade. Personne ne sait si le met avait bon goût, la seule chose que l’on sait c’est que la police de Tokyo a été prévenue, mais puisque le cannibalisme n’est pas illégal au Japon, les policiers n’ont rien pu faire contre cette performance. Un dossier classé sans suite.

Les clients ont tout de même payé leur assiette de pénis 250 €, ce qui a permis de financer rétroactivement l’opération pour l’ablation. 20 000 yens pour de la peau de zob’ poêlée et assaisonnée, ça fait quand même cheros.

Publicité

Et en photos, ça donne ça.

Par Konbini, publié le 29/05/2012

Copié

Pour vous :