4278 / Easton Ellis: DEUTSCHLAND, NORDRHEIN-WESTFALEN, KÖLN (KOELN), (GERMANY, NORTH RHINE-WESTPHALIA, COLOGNE), 18.10.1999: BRET EASTON ELLIS, US Amerikanischer Autor, geboren… Lire la suite

Bret Easton Ellis au cinéma : vierges effarouchées, suicides et nymphomanie

Auteur de nombreux projets cinématographiques passés à la trappe ces dernières années, Bret Easton Ellis revient pourtant sur le devant de la scène avec non pas une mais 3 adaptions clé pour l'année 2012.

Rien n'arrêtera la machine à psychodrames libidineux dénommée Bret Easton Ellis. Fort de son succès littéraire en 2010 avec Imperial Bedrooms, l'auteur choisit de transposer sa plume acérée sur le grand écran avec une flopée de productions dignes des plus grands.

Publicité

Dernier projet en date? Le tournage en juillet prochain d'un thriller psychosexuel intitulé The Canyons qui verra la reine alcoolo et clepto de la presse people, Lindsay Lohan, échanger des tirades sulfureuses avec la figure majeure du porn indie et du gif animé James Deen.

Des suicides artistiques à caractère pornographique

Le film suivra ainsi un groupe de jeunes californiens voyeuristes et manipulateurs, aux prises entre scandales sexuels et tromperies sournoises. Un scénario qui n'est pas sans rappeler l'intrigue de sa première publication Moins Que Zéro, qui voyait un fils à papa au cynisme exacerbé errer passivement dans les beaux quartiers de LA.

Publicité

Doté d'un budget quasi inexistant de 159 000 dollars grâce au site de crowd sourcing Kickstarter, le film est cependant porté par un nom majeur de la période Nouvel Hollywood : Paul Schrader. Ce dernier s'était notamment distingué avec l'écriture de deux scénarios mythiques : Taxi Driver et Raging Bull.

Les amants maudits, Theresa et Jeremy

Si le premier projet de l'auteur se veut purement fictif, le second en revanche tient du fait divers glauque. Depuis fin 2010, Bret Easton Ellis avait annoncé l'adaptation d'une intrigue de l'Upper East Side ayant fait couler beaucoup d'encre parmi l'intelligentsia arty bon chic bon genre. Intitulé The Golden Suicides, le film retracera la chute de Jeremy Blake et Theresa Duncan, deux artistes américains retrouvés morts dans leur appartement new-yorkais à quelques jours d'intervalle.

Publicité

Prévu pour 2011 avec Gus Van Sant aux commandes, la production s'est vue repoussée à une date non définie après de nombreux changements de réalisateurs et d'acteurs. Deux noms ont pour le moment été confirmés : Gaspar Noé à la réalisation et Ryan Gosling en tête d'affiche. Grand habitué du tweet, Bret Easton Ellis aurait même plaisanté au sujet de la non nomination de ce dernier pour Drive, et promis à l'acteur une des fameuses statuettes dorées pour The Golden Suicides, tant le scénario se voudrait exceptionnel.

Du cul pour ménagères quinquagénaires

Autre production en cours de développement : l'adaptation cinématographique de la trilogie d'E.L. Grey pour jeunes adultes en mal de sensations fortes, Fifty Shades of Grey. Avec une intrigue digne d'un teen-movie trash, la saga a su s'approprier les fantasmes de soccer moms si chers à Stéphanie Meyer, sans pour autant s'appuyer sur les grosses ficelles du blockbuster fantastique.

Publicité

L'histoire est simple et tordue à souhait : Anastasia Steele, jeune pucelle américaine fraîchement diplômée décide de mettre fin à la vacuité de son existence en s'abandonnant aux plaisirs de la chair avec l'entrepreneur multimillionnaire au charme envoûtant Christian Grey.

Harlequin rouge version British où l'argent coule à flots et les pratiques SM vont bon train. On comprend mieux pourquoi l'écrivain a eu le coup de foudre pour ce best-seller vendu à 10 millions d'exemplaires à travers le monde. Et rien n'est trop beau pour ce cher Bret, puisqu'il décide même de s'offrir en prime un casting 4 étoiles : Ryan Gosling (encore une fois), Scarlett Johansson ou encore Kristen Stewart sont pressentis pour les rôles principaux du film.

Ecriture versus gros sous

Question réalisation, l'auteur ne cracherait  pas sur la participation de David Cronenberg. Bien que le projet se trouve pour le moment à l'état de friche, divers studios de production sont d'ores et déjà lancés dans un combat sans merci pour acquérir les droits des deux volumes restants.

Entre films indépendants et grosses productions hollywoodiennes, l'année 2012 se veut éclectique et chargée pour Bret Easton Ellis.

Croisons les doigts pour que l'originalité de sa plume ne se retrouve pas noyée sous une enfilade d'effets spéciaux et de cliffhangers à deux balles comme savent si bien le faire ces chers producteurs de L.A.

Par Konbini, publié le 13/06/2012

Copié

Pour vous :