Vidéo : Banksy se fait voler une de ses oeuvres à New York

La dernière oeuvre en date de Banksy n'a pas eu le temps de prendre place dans les rues de New York qu'elle a déjà été volée. Des images et des vidéos témoignent.

New York

Une réplique du sphinx de Gizeh volée à New York (Crédit Image : @dr_lou sur Instagram )

Une fois n'est pas coutume, Banksy fait parler de lui à ses dépens. Alors que le Britannique continue sa résidence à New York qui se terminera à la fin du mois d'octobre, sa dernière oeuvre a attiré les convoitises au point d'être volée. Il s'agissait d'une réplique miniature du sphinx de Gizeh façonnée par le street-artist avec de petits blocs de béton. Elle était entreposée dans le quartier du Queens.

Publicité

Haute d'à peine un mètre, elle est apparue le mardi 22 octobre jusqu'à ce qu'elle soit vendue. C'est Bernardo ‘Choco’ Veles, propriétaire d'un magasin, qui l'aurait cédée à un marchand d'art pour une somme encore inconnue. Alors que la sculpture était en train d'être dérobée, des badauds ont entouré le camion pour mieux prendre des photos. Certains en sont même venus aux mains, comme l'explique le Daily Mail.

Différentes sources témoignent :

Publicité

Des vigiles pour protéger les oeuvres

Il y a deux jours, le quotidien Le Monde faisait part d'une étonnante activité dans les rues de New York : le samedi 19 octobre, des vigiles ont protégé des oeuvres de Banksy. L'idée : éviter les vols, dégradations ou toute autre malveillance à l'égard des oeuvres du street-artist.

Le crédo des hommes en uniforme ?

Publicité

Vous avez cinq minutes. Il est interdit de manger, de boire ou de toucher les œuvres.

Cette actualité est partie prenante d'une effervescence rarement vue autour du travail d'un street-artist. Il y a deux semaines, Banksy avait même installé un petit stand qui vendait des répliques de ses graffitis sur des petits tableaux pour des sommes allant de 60 à 80 dollars.

Par Louis Lepron, publié le 23/10/2013

Copié

Pour vous :