La première bande annonce de 12 Years A Slave

Le réalisateur britannique Steve Mac Queen dévoile la première bande-annonce de son prochain long métrage, 12 Years A Slave

12 Years A Slave

Chaque histoire nationale possède sa zone d'ombre, un passé que l'on peine à exorciser et donc à représenter comme oeuvre d'art. Que ce soit au théâtre, au cinéma, ou à la télévision. Et si en France on peut s'accorder pour dire que ce statut d'expérience traumatique "non résolue" peut être attribué sans peine à la guerre d'Algérie, les Etats-Unis d'Amérique semblent trainer encore et encore leur lourd passé de pays esclavagiste.

Publicité

Steve Mc Queen s'attaque à la ségrégation raciale

Publicité

Et la couverture cinématographique de ce sujet est finalement quelque chose d'assez récent (on pense cette année au Django Unchained de Quentin Tarantino) pour une industrie qui a longtemps préféré se pencher sur l'épopée de la guerre de sécession que sur les heures noires de la ségrégation raciale. Aussi, quand un réalisateur noir américain se charge de dépeindre cette époque, on ne peut que saluer l'initiative. Surtout quand il s'agit d'un mec plutôt talentueux.

Steve Mc Queen fait partie de ceux-là. Un mec qui avait étonné par le réalisme cru de son cinéma pour Hunger, et par l'immoralité de ses personnages pour Shame. Les deux films donnaient lieu à une performance effarante de Michael Fassbender, résistant irlandais dans le premier, maniaque sexuel dans le second. C'est à présent à la thématique de l'esclavage que le réalisateur britannique s'attaque avec 12 Years a Slave dont les premières images laissent présager une fresque historique plus "grand public" comparée à ces deux dernières réalisations.

Publicité

Pour le scénario, il s'agit de l'adaptation de l'histoire de Solomon Northup, afro-américain résidant à Washington, enlevé au détour d'une ruelle, vendu comme esclave en Georgie. Il fait l'expérience sauvage de l'avilissement de la communauté noire américaine. Une trajectoire unique que l'acteur Chiwetel Ejiofor, que l'on a notamment vu dans American Gangster, incarnera.

Pour le reste, on peut parler de casting XXL pour ce 12 Years a Slave : Fassbender en bourreau, Brad Pitt, Paul Giamatti, Michael Kenneth Williams (le "Omar" de The Wire) ainsi que Benedict Cumberbatch (le Sherlock Holmes de la série Sherlock). Et d'une sortie tardive puisque le film est annoncé en salles en France pour le 22 janvier 2014, après un passage probable du côté de Venise pour la Mostra.

Publicité

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 16/07/2013

Copié

Pour vous :