AccueilÉDITO

"Abused Goddesses" : une campagne sacrée pour sauver les Indiennes

Publié le

par Afifia B

Invoquer les déesses contre la fureur des Hommes, c'est le propos de la campagne "Abused Goddesses" pour lutter contre la violence conjugale. Divinement choc.

L'association Save The Children India a mis en place le projet Save Our Sisters. Un SOS pour les Indiennes qui méritait largement une campagne aux échos brûlants et ceux-là brillent de mille feux, d'autant que l'Inde fait partie des pays où la condition des femmes est des plus précaires. Inégalités, pauvreté, violences, mariages forcés, les abus faits aux femmes sont légion. Une ironie en coup de hache quand on sait que dans ce pays,  l'hindouisme (religion pratiquée par 80% de la population) est fort du poids de ses déesses. Dans ce contexte au paradoxe sombre, cette campagne baptisée "Abused Goddesses" (les déesses abusées) déboule tel un talisman en affiche. OOOOOM *

Abused Goddesses : la campagne du sacré

Save Our Sisters est une initiative à la pertinence réflective. Invoquer les divinités féminines pour rappeler la préciosité des femmes, placer la déesse et l'humaine au rang de soeurs, revenir à la base et abaisser sa main : telle est l'idée de la campagne "Abused Goddesses" et ça claque comme la gifle d'une mère à son gosse :

Hey monsieur ! T'as compris ce qu'elle a dit la dame ? Il faut pas taper !

Alors bien sûr, dans un autre pays, une autre culture pétrie d'une autre religion, cette campagne n'eut sans doute pas eu le même effet. Mais en Inde, l'hindouisme a son impact culturel et celui de ses déesses est inaliénable alors pour se faire entendre, SOS a demandé aux auteurs de ces violences de regarder les déesses en face... et leur conscience par la même occasion.

Visage émacié mais mains et mental armés, les déesses livrent leur message et aucune d'entre elles n'a été choisie par hasard.

  • Affiche 1 : la déesse SARASWATI

On commence par Saraswati, déesse de la connaissance et maîtresse des arts. Elle est créditée de l'invention du sanskrit et se détourne du matériel. Voici le visage que la campagne lui a donnée...

Déesse représentée : Saraswati

L'affiche est auréolée des différentes étapes de maquillage car non, ceci n'est pas un dessin :

Typiquement, Saraswati est toujours représentée avec sa monture ( un cygne ou un paon), une fleur de lotus et son instrument (la vina). Et on ne pouvait pas résister à l'idée de vous montrer Saraswati dans sa représentation classique.

  • Affiche 2 : la déesse LAKSHMI

Laksmi est une déesse bienfaitrice qui apporte Santé, richesse intérieure et Beauté. Chacune de ses 4 mains désigne une vertu spirituelle. Voici son visage pour SOS :

Dans l'iconographie classique, Lakshmi a pour symbole l'or et les bijoux. Couronnée et vêtue d'un sari rouge, la déesse est assise en lotus et entourée de deux éléphants, animaux qui symbolisent la chance.

LA DÉESSE LAKSHMI

Affiche 3 : la déesse DURGA

Durga est la Déesse-Mère. Elle symbolise l'Unité des forces divines et se manifeste contre les forces du mal. Vénérée depuis le 5ème siècle, elle est l'une des déesses les plus complexes car la plus "inaccessible". Elle est simultanément épouse de Shiva et de Kalki (dernière incarnation de Vishnu).

Le tigre (ou le lion ) que l'on retrouve à ses côtés symbolise son pouvoir illimité mis au service de la destruction du Mal. Ses multiples armes évoquent les différentes étapes et qualités que l'homme doit obtenir pour devenir grand: le détachement de l'ego pour se rendre libre, la connaissance de soi pour lutter contre la colère, la générosité contre la rancune; etc. Chaque arme est un instrument contre le mal en soi et de soi mais dans cet attirail, Durga livre surtout le message qui fait toute sa puissance : L'Amour est l'arme universelle.

Et ça faisait longtemps qu'on n'avait pas invoqué l'Amour dans une campagne contre la violence ! Nous ne serions que trop vous recommander de vous rendre sur le site officiel... un peu comme on allume une bougie.

* OM : (prononcer " Auuuuum") - Dans la religion hindouiste, le son "OM" est sacré et prononcé en début et en fin de chaque incantation. Il existe un son pour chaque point cardinal et le son "OM" correspond à l'axe du monde, le centre et la fin de toute chose.

Images : SOS

Source : Scoop Whoop  x Buzzfeed

À voir aussi sur konbini :