« Four more years ! »

21 exemples qui font que les Américains sont plus trash que les Français

Vendredi 11 octobre, un article publié sur le magazine en ligne américain Thought Catalog s'est répandu comme une traînée de poudre sur Internet. Son titre : "21 embarrassing exemples of why French people are way trashier than Americans". Dans la langue de Molière, comprenez "21 exemples embarrassants qui démontrent pourquoi les Français sont bien plus trash que les Américains".

Dans la liste, on trouve pêle-mêle des éléments de notre culture médiatique, politique, musicale, culturelle et historique. Comme si mélanger les incartades de Nicolas Sarkozy, la barbe de Sébastien Tellier et le Tumblr WTFBelleville était révélateur de la société française.

Chère Chelsea, en plus de trouver ta liste indigeste, j'ai trouvé qu'elle était tout de même d'une mauvaise foi assez cocasse. À mon tour de te répondre, point par point. C'est de bonne guerre.

Publicité

  • 1/ Nicolas Sarkozy et son "Casse toi pauv' con"

Nous avons eu Nicolas Sarkozy pendant cinq ans, de son excitation médiatique à son "Then get lost, you asshole!". Mais à titre de comparaison, vous avez eu George W. Bush. Oui oui, le monsieur avant Barack Obama. Durant huit longues années. Sans temps mort. Nicolas Sarkozy faisait tout pour paraître grand en s'entourant de petits. George W. Bush, lui, se suffisait à lui même.

américains

"Four more years !"

Publicité

En témoigne cette perle en 2001 lors d'un voyage officiel à Rome. Votre Président essayait alors de parler de ses convictions : "Je sais ce que je crois. Je continuerai à exprimer ce que je crois, et ce que je crois… je crois que ce que je crois est bien". Ou dans un discours pour l'éducation, cette priorité : "La troisième priorité est de donner la première des priorités à l’enseignement".

Et puis quand on a le toupet d'écorcher le nom d'un responsable des secours à la Nouvelle-Orléans ["Brownie" pour Mickael Brown, ndlr] en pleine catastrophe environnementale, on ne peut que se prosterner. George W. Bush ? "What a leader of the people !".

  • 2/ Francky Vincent chante "Tu veux mon zizi"

Publicité

Francky Vincent ne pourra jamais être synonyme de "classe", on te l'accorde. Mais si sa prose chatouille le puritanisme américain dont tu es malgré toi l'héritière, je ne te ferai pas l'affront de te rappeler la devise de Paris Match, l'une de nos revues françaises, trouvée en 1949 :

Le poids des mots, le choc des photos.

'Murica (Gif des MTV Video Music Awards de 2013)

Publicité

  • 3/ La Marseillaise est un chant guerrier

Oui. Mais pour que vous en ayez un, d'hymne national, nous avons combattu pour vous lors de votre guerre d'indépendance. D'ailleurs, à ce moment-là, vous n'étiez pas contre le fait qu'un sang impur (anglais, en l'occurence) "inonde les sillons".

Et puis en revenant sur notre hymne "violent", ce qu'on peut trouver dans The Star-Spangled Banner n'est pas reluisant. Votre cher Francis Scott Key écrivait ainsi le 14 septembre 1814 :

Ce que si fièrement nous avons salué aux derniers rayons du crépuscule ? Ces larges bandes et ces brillantes étoiles, au milieu de ce périlleux combat ; Sur les remparts où nous guettions et nous nous lancions si courageusement ? Et la lueur sanguine des fusées, les bombes explosant dans les airs ; Nous apportaient la preuve que malgré cette nuit, notre drapeau flottait toujours.

Et vers la fin, de conclure que "leur sang a lavé les souillures de leurs traces immondes". Vous avez dit chant pacifique ?

  • 4/ DSK, ce pervers français

L'affaire DSK a secoué la France, oui. Mais l'Amérique aussi. Le fait que Strauss-Kahn soit potentiellement en lice pour devenir le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012 semble choquer outre-Atlantique. C'est vrai que Bill Clinton (un président en exercice, au passage) reconnu coupable de harcèlement auprès d'une stagiaire de la Maison-Blanche, par contre, c'est okay.

  • 5/ Sebastien Tellier et son clip osé

Allez, Chelsea. Choquée par des saucisses qui se dandinent dans un micro-onde ? Je te rappelle que le mot "twerk" est entré dans l'Oxford Dictionnary, soit le Larousse de ton homeland. Pourquoi ? Parce que votre Miley Cyrus nationale, ancienne icône Disney, faut-il encore le rappeler, s'est essayée, devant des millions de téléspectateurs à une danse qui consiste à remuer le gras de ses fesses pour le plaisir de la performance.

Les saucisses de Sebastien Tellier, à côté, c'est une amusante parodie de la pédagogie sexuelle à destination des collégiens.

  • 6/ Les chansons françaises à base d'alcool

Oui, nous avons nos chansons paillardes et nos hymnes pour les soirées alcoolisées. Mais ça ne vous empêche pas de vous en inspirer (même s'il s'agit d'une auteur belge, elle reste francophone) pour les accoler à des séries horrifiques telles que American Horror Story, ingrats que vous êtes.

  • 7/ Fatal Bazooka

Je ne suis pas là pour trouver des excuses à l'humour de Michaël Youn, mais si Fatal Bazooka existe, c'est un peu à cause de vrais rappeurs au bling-bling assumé qui se prennent au sérieux et qui viennent, damn !, de ton pays. Pour faire dans la métaphore de bas étage, Fatal Bazooka n'est que le miroir déformé de votre culture hip-hop, l'humour en plus.

  • 8/ et 9/ Notre télé copie et on traduit mal les titres de vos films

Tu marques un point pour les série télévisées. De HBO à Showtime en passant par Netflix, on ne peut qu'admettre votre supériorité en terme de qualité de vos séries. Ce qui, d'ailleurs, n'a rien à voir avec un pendant "trash" de notre nation que de vouloir les diffuser. Finalement, nous ne sommes qu'un miroir de votre télé. Mais pour la traduction de vos productions, c'est une autre paire de manches.

Okay, vos films sortent dans nos salles avec des titres pas toujours très subtils. Mais au moins, on a la décence de ne rater que les titres. Vous, lorsqu'il s'agit de reprendre nos scénarios pour les passer à la moulinette des "remake", vous réussissez à les rater. On pense à LOL USA (LOL), The Dinner (Le Dîner de cons), ou encore A Bout De Souffle Made In USA. Oui, vous avez même essayé de nous reprendre notre Jean-Luc Godard national. Non, vous n'aurez jamais notre Nouvelle Vague.

En bonus, quand Paris se fait détruire par un blockbuster américain, Armageddon en l'occurrence, on a le temps d'apercevoir quelques clichés : 

  • 10/ Banania : ce produit si français

Et Uncle Ben's, alors ? Si Uncle Ben était bien le riziculteur originaire de Houston, Texas, c'est Frank Brown, le maître d'hôtel d'un restaurant dans lequel il avait l'habitude de dîner, qui est le portrait de la marque. L'ajout du terme "oncle" devant une personne de couleur, aux États-Unis, était souvent utilisé dans le cas des personnes âgées.

Tonton Ben.

Tant qu'on y est, Randall Garrett, la voix d'Uncle Ben dans la publicité américaine, n'a jamais été rémunéré. Il a réclamé 180 millions d'euros pour "travail dissimulé, exploitation et diffusion illicite". C'est toujours un succès ?

  • 11/ Jean-Marie Le Pen : le problème

Selon toi, Chelsea, compter Jean-Marie Le Pen parmi nos hommes politiques historiques fait de la France un pays plus trash que le tien. Dans ce cas, si le Front National n'a jamais et ne sera jamais un parti de très bon goût, je tiens juste à te rappeler que ce n'est pas grand-chose par rapport à l'American Nazi Party, ou le Parti nazi américain.

Capture d'écran du site americannaziparty.com.

Bon, ce parti ne fait pas les scores électoraux de la famille Le Pen aux élections présidentielles, certes. Mais il a le mérite d'exister encore, 80 ans après l'élection d'Adolf Hitler au poste de chancelier, 74 ans après le début de la Seconde Guerre mondiale, 69 ans après la découverte de six millions de victimes dans les camps de concentration. Point Godwin, mais c'est toi qui a commencé.

Amusant : en 2013, les Nazis tweetent. Bonus OSS 117 de circonstance :

  • 12/ Chirac et Mitterrand, des mecs "trash"

Ravi d'apprendre que tu as apprécié cette petite leçon de rhétorique envoyée par notre cher Tonton au jeunot qu'était alors Jacques Chirac. Mais à mon sens, c'est la politique, qui est trash. Pas forcément nos hommes politiques ou ceux du pays de l'Oncle Sam.

  • 13/ La France a sa téléréalité

A côté de votre téléréalité, on est des enfants de choeur. Pour te le prouver, voici deux exemples de shows purement américains qui n'ont jamais été traduits en France :

  • The biggest loser : ou comment une téléréalité permet à des personnes en surcharge de poids de se battre pour gagner 250 000 dollars. L'idée ? Perde du poids le plus vite possible. Trash.
  • Toddlers & Tiaras : voilà une émission de téléréalité que n'aurait pas apprécié notre Sénat, lui qui a interdit l'organisation de concours de mini-miss pour les enfants de moins de 15 ans il y a deux semaines. Car Toddlers and Tiaras a un credo à la fois simple et répugnant : suivre au quotidien des concours de beauté pour enfants.  
  • 14/ "Quand il pète il troue son slip" au top iTunes cette année

Chelsea, tu fustiges les goûts des Français en matière de paroles bien à raison, rappelant que nous sommes la contrée de Serge Gainsbourg et d'Édith Piaf. De guerre lasse, je t'opposerai la même réponse qu'au point numéro 2. Voici le dernier clip "explicit" de Rihanna, chanteuse barbadienne découverte par deux de vos producteurs, Carl Sturken et Evan Rogers :

  • 15/ Les Français pissent dans la rue...

Cela offusque tes délicates narines d'ultra-Atlantique, Chelsea. Cela te permet aussi de conserver le cliché du Français sale et puant, ne se douchant que lorsque c'est vraiment nécessaire.

Peut-être l'appel de la nature pousse-t-il plus de Français que d'Américains à se soulager discrètement entre deux ruelles. Mais s'il est une autre forme de désagrément d'ordre public qu'il me semble difficile à supporter, c'est celui de savoir que tes concitoyens portent tous, potentiellement, une arme à la ceinture.

Et je ne sais pas toi, mais je préfère de loin m'ébattre dans un environnement où ça sent la pisse que dans un pays où je peux me faire descendre au premier pétage de câble d'un lycéen un peu trop fan de Lee Harvey Oswald.

  • 16/ Nous avons Sexion d'Assaut

On plaide coupable, votre honneur. Mais vous avez les Pussycat Dolls. La traduction du nom de leur "groupe" ne me semble pas nécessaire.

  • 17/ Des tas de gens ont manifesté contre le mariage gay

Tu oublies de préciser qu'une majorité d'électeurs ont voté pour François Hollande, qui avait inscrit noir sur blanc dans son programme que cette mesure serait adoptée pendant son mandat s'il était élu Président de la République. Vox populi, Chelsea. Pendant ce temps, vous avez le shutdow et des photos tristes.

  • 18/ Le Tumblr WTF Belleville

Nous sommes fiers de ce Tumblr qui dépeint l'un des quartiers les plus hauts en couleur de la capitale française. Pour le coup, c'est sûr, c'est probablement trash.

  • 19/ Depardieu qui se pisse dessus dans un avion

On est désolé mais Chelsea, soit tu radotes (cf. point 15), soit tu fais une fixette sur l'urine.

  • 20/ Le jambon-beurre, ADN de la gastronomie la française

Et vos burgers, alors ? N'est-ce pas plus trash qu'une mignonne tranche de jambon entre deux tranches de baguette ? Au passage, Chelsea, connais-tu Epic Meal Time ?

  • 21/ Nous avons Nabilla...

Chelsea, je pourrais faire plus long, mais je ne te répondrai qu'en deux noms. Kim Kardashian. Paris Hilton. Bisous.

Par Théo Chapuis, publié le 12/10/2013

Copié

Pour vous :