(© Warner Bros.)

featuredImage

Zack Snyder explique pourquoi sa version de Justice League n’a jamais vu le jour

Le script qu'il chérissait n'a pas pu être exploité, et on sent que le cinéaste a encore de la rancœur.

Il faudra encore attendre un peu avant que l’on connaisse tous les détails de la création catastrophique du DCEU. Entre un Suicide Squad qui s’est tiré une balle dans le pied, un Batman v. Superman sans queue ni tête (la version longue sauve les meubles, mais quand même), et un Justice League ambitieux sur le papier mais complètement raté au final, il y aurait bien des choses à raconter.

Il s’est passé un paquet de choses pour aboutir à ce désastre, et l’histoire de cet univers ciné reste curieusement plus intéressante que les films en eux-mêmes. Si on reprend Justice League, il y a eu de nombreuses péripéties, des reshoots à gogo (qui ont coûté tout de même 25 millions de dollars), le moustachegate de Henry Cavill, le remplacement en fin de production du réalisateur Zack Snyder par Joss Whedon… On comprend que le résultat ne soit clairement pas à la hauteur des promesses.

Néanmoins, nous apprenons aujourd’hui que les galères ont commencé bien plus tôt encore. À l’occasion d’une projection caritative de Batman v. Superman, le cinéaste Zack Snyder est revenu sur son expérience sur les deux films. Un thread Twitter du journaliste Stephen M. Colbert résume l’intégralité de l’échange – et on y apprend beaucoup de choses. Les plus curieux d’entre vous pourront se plonger dedans avec plaisir.

Un passage retient l’attention des fans. Sans raison, Snyder a commencé à raconter comment la production était mal partie : le script original n’a jamais été exploité.

"Il faut comprendre que lorsque Batman v Superman est sorti au cinéma, Chris Terrio et moi avions déjà terminé le scénario de Justice League. Certaines personnes n’ont pas aimé le film, une minorité. Alors ils ont dit qu’il y avait beaucoup de choses du scénario qu’ils ne voulaient pas faire, et donc on a dû le réécrire.

Ce qui fait qu’on n’a jamais tourné le scénario original de Justice League. Parce que nous étions beaucoup trop nerveux après cet accueil. C’était la version qui faisait vraiment peur."

Le réalisateur a ensuite embrayé sur ce à quoi aurait ressemblé sa version du film. Et accrochez-vous, puisque le long-métrage aurait été centré autour du cauchemar de Bruce Wayne dans le futur, celui où l’on voit un Superman devenu méchant après le meurtre de Lois par Darkseid. Dans cette histoire, le Wayne du turfu voulait envoyer Flash dans le passé pour empêcher le meurtre à l’origine de tous leurs maux.

On vous prévient, c’est le bordel :

"La vérité, c’est que j’ai toujours eu l’intention d’expliquer la séquence du cauchemar. On se retrouvait dans une Terre du futur où Superman aurait succombé à l’Équation d’anti-vie et où il ne resterait que quelques membres de la League encore en vie. Un Cyborg endommagé travaillait avec Batman pour renvoyer Flash dans le temps et prévenir Bruce.

Il y avait une scène dans le trailer, qui visiblement n’a pas atterri dans le film, où Bruce dit que Flash lui est apparu pour le prévenir que 'Lois était la clé de tout' et que quelque chose de bien plus sombre approchait.

Ils travaillent sur une formule de voyage dans le temps complexe (et absurde) : la Terre devait être dans la bonne position quand Flash saute, sinon il se retrouverait dans l’espace. Cyborg demande à Batman où il veut envoyer Flash car il a deux fenêtres de tirs possibles. [Il y a une fenêtre où Flash prévient Batman trop tôt, et une autre qu’ils décident finalement d’utiliser, juste avant que Darkseid ne surgisse dans la Batcave et tue Lois, ndlr]."

Un sacré bordel, qui semble compliqué à bien saisir mais qui aurait été carrément plus audacieux et ambitieux. Transformer Superman en méchant dans un univers post-apocalyptique… On comprend que la Warner ait été frileuse, au dépit des fans, qui auraient bien plus apprécié cette version pas du tout édulcorée !

Ira-t-on jusqu’à dire que la version que Snyder nous concoctait aurait été incroyable et aurait changé la tronche du DCEU, pour le meilleur ? Totalement.

Par Arthur Cios, publié le 26/03/2019