AccueilCinéma

"Why so serious" : le président du Sénat américain a joué dans plusieurs Batman

Publié le

par Arthur Cios

Vous connaissiez le nouveau président du Sénat américain, sans même le savoir. 

Le rapport des personnalités politiques au cinéma est assez particulier chez les Américains. Après avoir élu président un ancien acteur (Ronald Reagan), porté un acteur très reconnu en gouverneur de la Californie (Arnold Schwarzenegger) et voté pour un homme d’affaires qui s’est placé dans Maman, j’ai encore raté l’avion ! (Donald Trump), on a aussi eu droit à un président fraîchement élu, Joe Biden, qui a réalisé un caméo assez incroyable dans Parks and Recreation.

Mais ce n’est pas le seul, puisque le nouveau patron du Sénat américain a un rapport particulier au septième art. Patrick Leahy, qui a été président du Sénat entre 2012 et 2015 et qui vient de récupérer le poste, devenant la troisième figure la plus importante du pouvoir, est un gros fan de comics, et plus particulièrement de Batman.

Il a signé des préfaces et introductions à des arcs dans les années 1990, avant qu’on ne lui offre des petits rôles dans des productions liées à Bruce Wayne. Ça a commencé par un caméo dans Batman Forever de Joel Schumacher en 1995. Il a ensuite incarné son propre rôle dans Batman et Robin. Entre-temps, il sera la voix du gouverneur dans l’épisode "Showdown" de la série animée culte.

À lire également -> Il y a 10 ans sortait un chef-d’œuvre nommé The Dark Knight

Mais son passage devant la caméra le plus célèbre demeure celui dans The Dark Knight (2008). Dans ce volet réalisé par Christopher Nolan, il joue l’un des invités à la petite sauterie qu’a organisée Bruce Wayne pour montrer son soutien à Harvey Dent. En l’occurrence, un de ceux qui veulent s’opposer au Joker quand ce dernier s’incruste, avant que le vilain ne l’attrape, lui mette son couteau sur le visage et lui dise qu’il lui rappelle son père qu’il détestait tant.

Difficile de faire plus culte. On le retrouvera par la suite dans The Dark Knight Rises, où il défendra l’héritage de la famille Wayne tandis que John Daggett (Ben Mendelsohn) essaye de récupérer le pactole. Puis, on peut aussi l’apercevoir dans Batman v Superman, quand ce dernier fait une audience devant le Sénat – avant que l’institution n’explose face aux caméras du monde entier.

Bref, vous l’aurez compris : vous connaissiez le nouveau président du Sénat américain sans même le savoir. 

Et pour la petite histoire repérée par le Huffington Post, le site d'information The Hill racontait en 2012 que le sénateur avait donné l’intégralité de ses cachets d’acteur à la bibliothèque Kellogg-Hubbard de Montpelier, dans le Vermont. Ville où il a grandi, et bibliothèque où il a passé des heures et des heures à découvrir les aventures de Batman.

À lire également -> Comment, 80 ans après sa naissance, le Joker est devenu une figure politique

À voir aussi sur konbini :