Disparition de Warren Clarke, éternel "droog" dans Orange Mécanique

L'acteur britannique Warren Clarke s'est éteint le mercredi 12 novembre. On se rappelle surtout de son rôle de l'un des quatre "droogs", le gang terrifiant d'Orange Mécanique. L'occasion de vérifier ce que sont devenus les autres.

Les "droogs" sirotant leur cocktail favori, le Moloko Plus, mélange de lait et de speed

Les "droogs" sirotant leur cocktail favori, le Moloko Plus, mélange de lait et de speed. De gauche à droite : Pete (Michael Tarn), Dim (Warren Clarke), Alex (Malcolm McDowell) et Georgie (James Marcus)

Warren Clarke, acteur britannique, est décédé mercredi 12 novembre à l'âge de 67 ans. Dans un communiqué, son agent précise que "Warren Clarke est mort paisiblement dans son sommeil [...], après une courte maladie". 

Publicité

Si le nom de Warren Clarke ne vous évoque pas grand-chose, il a pourtant incarné l'un des personnages les plus flippants du sulfureux Orange Mécanique. En 1971, il endosse le costume blanc caractéristique du gang d'Alex, les droogs, ou droogies. Avec le reste de la bande chapeautée, il bat le pavé en quête d'ultraviolence – ou d'un Moloko Plus, leur boisson préférée.

Comme nombre d'acteurs d'Orange Mécanique, Warren Clarke n'est pas extrêmement célèbre en nos contrées. Tout au plus les téléspectateurs amateurs de séries policières-mais-attention-tranquillou-quand-même l'auront reconnu dans Inspecteurs associés, plus connu sous le nom de Dalziel and Pascoe outre-Manche – une série diffusée par la chaîne BBC One et produite entre 1996 et 2007.

Avec le décès du comédien qui incarnait l'une des facettes les plus terribles de la décadence urbaine dépeinte par le génie Kubrick, on se pose naturellement une autre question : que sont devenus les autres droogies ? Eh bien, pas grand-chose à la suite du succès planétaire d'Orange Mécanique. Rapide tour d'horizon.

Publicité

Sale temps pour les droogs

Rappelez-vous : la bande de maniaques conduite par Alex, joué par Malcolm McDowell, compte quatre membres. Lui-même, ainsi que ses sbires aussi bêtes que fidèles (quoique...). Warren Clarke incarne Dim, pendant que Pete est interprété par Michael Tarn et Georgie par James Marcus. Ces noms ne vous disent rien non plus ? C'est normal. Pour la plupart, leur carrière n'a jamais décollé

Commençons avec James Marcus, qui, pour sa part, est resté un pur produit TV britannique. A part quelques petits rôles, dont l'un d'eux dans McVicar, drôle de film dans lequel Roger Daltrey (chanteur des Who) incarne un détenu en fuite, il a surtout traîné son talent d'une série à l'autre, incarnant des secondes rôles à droite et à gauche.

Notable : James Marcus apparaît dans deux saisons de Doctor Who en 1974 et 1978 et dans diverses productions de la télévision du Royaume-Uni. Il est également célèbre pour avoir incarné un personnage de la série London's Burning, ou plutôt La Brigade du courage chez nous, qui se veut une immersion dans la caserne de pompiers de Blackwall, au cœur de Londres.

Publicité

Michael Tarn, ou "droog Pete", quant à lui, n'a pas fait exception. Seul véritable ado dans Orange Mécanique (il n'a que 16 ans pendant le tournage alors que les autres protagonistes ont au moins 20 ans), le reste de sa carrière, majoritairement télé, est encore moins fournie que celle de ses camarades du plateau de Stanley Kubrick.

Il sera remarqué dans son rôle de Zigger dans la série télé adaptée de la pièce Zigger Zagger, qui suit des hooligans britanniques. Sa dernière interprétation remonterait à 1995, année où il jouera un petit rôle dans l'obscure série de la BBC Hamish MacBeth.

Pas loin du syndrome Mark Hamill ?

Reste évidemment Malcolm McDowell, ou plutôt Alex, l'âme noire des droogs et celui sur lequel on testera la méthode de réadaptation traumatisante imaginée par Anthony Burgess. D'abord remarqué par le réalisateur de 2001, l'Odyssée de l'espace pour son rôle dans If..., palme d'or de Cannes 1969, il est choisi pour le premier rôle démoniaque.

Publicité

Ce rôle saignant lui vaudra ensuite celui du tyrannique empereur romain Caligula dans le film du même nom de Tinto Brass en 1979, lui permettant de comparer son talent avec ceux de Peter O'Toole et Helen Mirren, également présents au casting. Il tournera également dans les deux suites de If..., Le Meilleur des mondes possible et Britannia Hospital.

Il incarnera quelques rôles notables, jouant dans les remakes de Halloween par Rob Zombie en 2007 et 2009, mais aussi le professeur Cornwallis dans deux saisons de Community, ainsi que d'autres petits rôles dans la série The Mentalist, et les films Le Livre d'Eli ou The Artist de Michel Hazanavicius. A 71 ans, il est l'un des seuls droogs à continuer de tourner ou de prêter sa voix, comme il l'a fait pour le film d'animation Volt, star malgré lui en 2009.

Par Théo Chapuis, publié le 12/11/2014

Copié

Pour vous :