À voir et à manger : le Club Docu s'installe au Street Food Temple

Du 19 au 21 septembre prochain, le Carreau du Temple de Paris accueille un événement entièrement dédié à la street-food. L'occasion pour notre Club Docu d'éveiller vos papilles.

Avis aux amateurs de bonne bouffe et aux aventuriers des fourneaux. Le temps d'un week-end, le Carreau du Temple se transformera en gigantesque cuisine de rue, dans le seul but de vous faire plonger dans l'une des nombreuses facettes de la culture culinaire : bienvenue au Street Food Temple. Food-trucks, triporteurs ou mixologues... la street-food issue du monde entier y sera représentée, dans un décor des plus dépaysants et ce, en entrée libre.

En parallèle de cette tablée géante de soixante-douze heures, le Carreau du Temple accueillera dimanche 21 septembre le Club Docu. Un événement qui diffuse chaque mois un documentaire inédit, et qui s'est tenue tout au long de l'année 2014 à la Gaîté Lyrique, en collaboration avec Konbini.

Publicité

A quelques jours de cette réunion culinaire massive, nous avons discuté avec Julien Potart, le curateur de ce club. Il nous a conté sa passion pour les barbecues, et son coup de cœur  pour un documentaire sur les phallus.

Julien Potart, curateur du Club Docu © Benjamin Marius Petit

Julien Potart, curateur du Club Docu © Benjamin Marius Petit

Konbini | Comment est née l'idée du Club Docu ?

Publicité

Julien Potart | J'ai toujours été un grand fan de documentaires. Lorsque j'ai co-réalisé (avec Dimitri Pailhe) le documentaire T-Shirt Stories, j'ai été amené à voyager un peu partout et je ramenais beaucoup de DVDs. Un jour, je me suis dit que ce serait pas mal de les faire partager à d'autres personnes. Du coup, avec Martin Samson (le rédacteur en chef de Konbini UK) on est allé voir les gens de la Gaîté Lyrique, et ils ont tout de suite accepté le projet.

L'idée, c'est de diffuser un documentaire inédit par mois. Par inédit j'entends des documentaires qui peuvent avoir été diffusés dans des festivals, mais jamais à la télé, ce qui leur donne un aspect un peu confidentiel. Les documentaires choisis sont plutôt pop, léger. Il s'agit de divertir et de raconter des histoires. Je souhaitais casser l'image un peu vieillotte et chiante que les gens ont parfois encore de ce genre.

K | En quoi le Club Docu est-il un club ?

Publicité

J. P. | C'est un peu comme un gentlemen's club, on vient s'y rincer l'œil... Sauf que là c'est ouvert à tous, et qu'on regarde un documentaire cool. On voulait fédérer des personnes susceptibles de se réunir une fois par mois pour faire ça avec nous. Au final, j'aime bien le nom. Au début on l'appelait comme ça pour rigoler entre nous, et puis c'est resté. Peut-être qu'un jour on fera des cartes de membre...

K | Le 21 septembre, le Club Docu s'installe au Street Food Temple, et diffusera trois documentaires en lien avec la cuisine. Peux-tu nous en dire plus ?

J. P. | Le premier film diffusé s'appelle American Smoke. Je l'ai choisi parce que j'ai une passion pour les barbecues. D'ailleurs, le tout premier docu projeté à la Gaîté lyrique contait l'histoire d'un road-trip de mecs à la recherche des meilleurs barbecues au Texas. Là c'est un peu différent puisqu'il s'agit des compétitions de barbecue, dans tous les États-Unis. C'est pas vraiment un film pour les végétariens...

Publicité

Ensuite il y a A Film About CoffeeD'habitude, pour le Club Docu, je choisis toujours des films drôles ou un peu pop ; celui-ci est un peu plus sérieux mais il est hyper beau, et surtout, c'est un sujet dans l'ère du temps : de plus en plus de coffee shops cools se créent à Paris, il y a vraiment un regain d'intérêt pour le café. Je trouvais ça intéressant d'en apprendre un peu plus sur cette boisson que l'on boit tous les jours sans vraiment savoir d'où elle vient.

Enfin, j'ai choisi The Great Chicken Wing Hunt. Ça me faisait marrer de voir ces mecs qui partent faire un road-trip pour trouver les meilleures chicken wings. Ils ne vont manger que ça pendant des jours, ce qui fascine assez ; ils sont un peu à l'image de ces collectionneurs fous qui accumulent plein d'objets... Je l'ai surtout choisi parce que ça me faisait marrer.

K | Et que t'aimes le poulet.

J. P. | Voilà. Je n'ai pas une passion particulière pour le poulet, mais je ne suis pas contre un petit bucket au KFC de temps en temps.

Un musée qui collectionne tous les phallus de mammifères

K | Le 16 octobre, le Club Docu revient s'installer à la Gaîté Lyrique. Tu nous a prévu quoi pour cette nouvelle saison ?

Le premier documentaire, qui sera diffusé le 16 octobre aux alentours de 19 heures, s'appelle Vannin'. Il nous fait plonger dans la communauté de ce qu'on appelle les "vanners", c'est-à-dire des gens qui roulent en van aux États-Unis, qui les customisent... C'est une immersion avec des passionnés dont l'image a été très cool à ses débuts, puis hyper beauf, et qui redevient de nouveau cool aujourd'hui.

Celui du mois de novembre se porte sur un musée en Islande, le musée du Phallus, qui collectionne tous les phallus de mammifères. Quand le réalisateur de ce documentaire est arrivé sur le lieu, il était en quête d'un phallus humain, et le film raconte la quête de ce phallus pour trouver la personne qui va offrir son sexe au musée.

K | Ah ce sont des vrais du coup ?

J. P. | Tout à fait. Pour la petite histoire, je suis allé en Islande avec ma copine et on est passé voir ce fameux musée. Du coup on connaît le fin mot de l'histoire, puisqu'on a vu le sexe humain... On a aussi vu une photo de l'équipe de foot islandaise en-dessous de laquelle trônait un moule des sexes de chaque joueur. Y a plein de trucs sympas, on a d'ailleurs rapporté quelques jolis souvenirs.

K | Et à part cette histoire de phallus ?

J. P. | À part ça je suis sur la piste d'autres films pour les mois de décembre et janvier. Mais je préfère garder l'effet de surprise.

Horaires du Club Docu au Street Food Temple le dimanche 21 septembre :

• 12h :  American Smoke
• 15h : A Film About Coffee
• 18h30 : The Great Chicken Wing Hunt

Street-Food Temple, du 19 au 21 septembre au Carreau du Temple de Paris. Entrée libre. Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site dédié à l'évènement la page Facebook de l'évènement.

Publié le 17 septembre à 15h37.

Par Naomi Clément, publié le 17/09/2014

Copié

Pour vous :