No Merchandising. Editorial Use Only. No Book Cover Usage
Mandatory Credit: Photo by Moviestore/REX/Shutterstock (8957143c)
Idris Elba
The Dark Tower – 2017

Voilà à quoi devrait ressembler le Suicide Squad de James Gunn

Plus de Joker, assez peu d'Harley Quinn, Idris Elba qui remplace Will Smith en Deadshot, et plein de nouveaux persos.

(© Sony Pictures)

Depuis que James Gunn, fraîchement viré par Disney de la préproduction de son troisième Gardiens de la Galaxie (pour une histoire d’anciens tweets glauques), a été recruté par la Warner pour faire renaître la Suicide Squad des cendres du premier film navet signé David Ayer, les choses bougent pas mal. Une évolution qui suit ce qu’essaie de faire DC en excluant les ratés et en se concentrant sur ses succès.

Publicité

La carte blanche qui semble avoir été laissée au cinéaste lui permet quelques grands changements en ce qui concerne l’équipe de super-vilains la plus célèbre du 9e art. C’est ainsi qu’on apprenait, il y a quelques jours, que Jared Leto ne serait plus de la partie, et que la Harley Quinn interprétée par Margot Robbie serait plus discrète. Aussi, Idris Elba remplacera Will Smith dans le rôle de Deadshot.

Aujourd’hui, des rumeurs plus sérieuses pointent le bout de leur nez concernant le reste de l’équipe. Et force est de constater qu’il ne reste plus grand monde. C’est simple, à part Deadshot, tous les persos introduits jusque-là devraient disparaître. On ne sait même pas si le leader du squad, joué par Joel Kinnaman, et si Viola Davis seront de retour.

Selon Collider, on trouverait à la place d’autres personnages, à savoir King Shark, Ratcatcher, Polka-Dot Man et Peacemaker. Explications.

Publicité

Quatre nouveaux personnages surprenants

King Shark est un personnage mi-requin, mi-humain. Nanaue, qui est né en 1994 chez Superboy, est le fils du roi du Shark God. Le super-vilain, qui a rejoint assez vite la Suicide Squad, est comme on l’imagine, à savoir surpuissant : il peut respirer sous l’eau et a un sacré coup de dent. Les adeptes l’auront déjà aperçu dans la série de CW, The Flash — eh oui, on dirait un nanar à requins façon Sharknado.

Polka-Dot Man est un drôle de personnage. Le vilain de Batman, né en 1962, est l’un des plus vieux qu’ait connu Gotham City — et il est un poil ridicule. Son costume est à pois colorés, et chaque pois pourrait créer une arme, que ce soit une boule de flammes ou autre chose du genre. Oui, vous avez bien lu.

Publicité

Ratcatcher est aussi un des grands vilains de Batman, né quant à lui en 1988. Cet ancien dératiseur de Gotham City contrôle désormais une armée de rongeurs qui lui obéit au doigt et à l’œil, quand il n’utilise pas du gaz toxique. À noter que dans la version de James Gunn, ce personnage devrait être une femme et non un homme.

Enfin, Peacemaker est un agent qui agit pour la paix, de manière plutôt étonnante – comprendre que l’extrémisme de sa lutte l’emmène à vouloir tuer à peu près tout le monde pour arriver à ses fins. Il se pourrait que ce dernier soit incarné à l’écran par Dave Battista, qui avait déjà manifesté son envie de soutenir James Gunn et de le suivre où qu’il aille.

Un roster un peu foireux donc, et assez casse-gueule. Comme celui du premier volet au final. Mais la vision de James Gunn et l’envie de ne pas reproduire les erreurs du passé côté DC/Warner laissent à penser que cela pourrait ne pas être un véritable désastre.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 08/03/2019

Pour vous :