AccueilCinéma

Pour Vin Diesel, il est temps d’arrêter la saga Fast & Furious

Publié le

par Arthur Cios

"Je sais que les gens ont l’impression qu’il n’y a pas besoin de conclure la saga, mais toutes les bonnes choses ont une fin."

Neuf films principaux, un spin-off, une série d’animation et pléthore de jeux vidéo : quand Rob Cohen a lancé à la fin des années 1990 son projet de film de courses de voitures tunées en plein Los Angeles, il ne s’imaginait sans doute pas que son Fast & Furious deviendrait un monstre de la pop culture, un mastodonte qui a fait exploser des carrières, qui rapporterait plus de six milliards de dollars.

Mais voilà, "toutes les bonnes choses ont une fin", comme dirait l’autre — et ce n’est pas Vin Diesel qui va dire le contraire. L’acteur qui porte la saga sur ses épaules depuis 20 ans, dans un entretien avec Associated Press, a indiqué que, selon lui, il faudrait que la franchise se conclue prochainement.

Il indique ainsi : 

"Toutes les histoires méritent une vraie fin. Je sais que les gens ont l’impression que [la saga, ndlr] n’a pas besoin de se conclure, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Il y a des raisons d’en finir. Je pense que la franchise le mérite. 

La franchise est née du bitume, du béton. Le monde a soutenu cet oustider à un point où il a surpassé toutes les autres franchises. Mais celle-ci a une âme, et cette âme doit se reposer."

Si vous trouvez la réponse assez floue, le réalisateur Justin Lin est plus précis, et indique qu’il s’agit selon lui d’un premier volet de la trilogie qui conclura l’histoire de Fast & Furious une bonne fois pour toutes. Après ce 11e volet officiel (sans parler de spin-off donc), ce sera la fin de Toretto, et sa famille qu’il aime tant. Mais on a le temps de voir : Fast & Furious 9 arrivera prochainement en salle, le 14 juillet — et passera même par la croisette cannoise !

À lire également -> Du pire au meilleur, voici le classement des 9 films Fast & Furious

À voir aussi sur konbini :