Vidéo : les yeux dans le cinéma d'Hitchcock

Dans le cinéma, il y a plusieurs manières de terroriser ses spectateurs : la musique, le sang, les ombres... et les yeux. C'est sur ce dernier point que le maître du suspense aimait insister dans ses longs métrages. En effet, avec la longue filmographie d'Alfred Hitchcock va de paire un nombre impressionnants de regards inoubliables : ceux, bien sûr, de James Stewart et Grace Kelly dans Fenêtre sur cour,  de Patricia Hitchcock dans L'Inconnu du Nord-Express, ou encore de Carry Grant dans La Mort aux trousses.

Ainsi, l'éditeur vidéo Kogonada a eu la bonne idée de compiler tous ces regards dans un supercut hypnotisant. Sur l'angoissant morceau "Anything can happen, and usually does... On the Orient Express" de Rob Cawley, on découvre l'un des procédés les plus récurrents (et efficaces) utilisé par le réalisateur pour effrayer les spectateurs.

Publicité

Par Constance Bloch, publié le 01/10/2014

Copié

Pour vous :