Vidéo : oui, Wes Anderson est le cinéaste de la distanciation sociale

Les personnages des films de Wes Anderson s'aiment ou se détestent, mais de loin.

En cette période de confusion, de confinement et de coronavirus, un petit malin cinéphile a remarqué une chose : Wes Anderson est le cinéaste idéal de la distanciation sociale, ce concept sanitaire lié aux fameux "gestes barrières" promus par les autorités, alors qu’une pandémie frappe le monde entier depuis plusieurs semaines.

Publicité

Car ses personnages, de Bottle Rocket (1996) à L’Île aux chiens (2018) en passant par le génial Rushmore (1998) et le court-métrage Hôtel Chevalier (2007), s’emploient à un strict respect des espacements avec leur(s) partenaire(s), quel que soit l’amour ou la haine qu’ils se portent.

En témoigne cette vidéo intitulée "Wes Anderson’s Social Distancing" publiée sur la Toile et YouTube ce lundi 23 mars. Vous l’aurez compris : voilà une manière moderne et intelligente de revisiter et réviser les classiques réalisés par le cinéaste américain.

Par Louis Lepron, publié le 25/03/2020