AccueilCinéma

Vidéo : l'utilisation de la couleur chez Nicolas Winding Refn

Publié le

par Lucille Bion

( © Only God Forgives – Vimeo )

Rouge, bleu, jaune... la palette visuelle de Nicolas Winding Refn est sublime, et cette vidéo le prouve en cinq minutes chrono. 

Cette vidéo fascinante retrace la filmographie du Danois Nicolas Winding Refn, reconnaissable entre tous grâce à son univers hyperstylisé. Tout en refusant les enjeux financiers qui planent sur le cinéma, le réalisateur de The Neon Demon et Drive jette à chaque fois son dévolu sur des acteurs envoûtants, de Tom Hardy (Bronson) à Ryan Gosling (Drive, Only God Forgives) en passant par Mads Mikkelsen (Le Guerrier silencieux) ou Kristin Scott Thomas (Only God Forgives), et les éclaire à l'aide de lumières magiques et électriques.

Une compilation magnifique qui se décline en trois couleurs : rouge, bleu et jaune. Chacune des couleurs représente, selon le vidéaste, une émotion : la tension monte avec le rouge, le bleu procure une sombre tranquillité tandis que le jaune apporte une collision des deux émotions. Puisque les personnages sont souvent taiseux chez Nicolas Winding Refn, les images et les différentes tonalités viennent combler le vide en apportant du caractère aux héros muets. Ce montage audacieux, puisant des extraits dans Bronson, Only God Forgives, Drive ou encore Pusher, prouve à quel point le cinéaste est obsédé par l'esthétique.

À voir aussi sur konbini :