AccueilCinéma

Vidéo : Suicide Squad version Tarantino aurait été tout aussi badass

Publié le

par Juliette Geenens

Des petits malin ont eu la bonne idée de recréer la bande-annonce de Suicide Squad avec des personnages inventés par Quentin Tarantino, à la place de ceux de DC Comics. 

On a failli passer à côté ! À quelques jours de la sortie du très attendu Suicide Squad, le mercredi 3 août, des vidéastes de la chaîne Loot Crate Productionsrepérés par Entertainement Weekly, se sont amusés à détourner le pitch du prochain film DC Comics, en le replaçant dans l'univers des films de Quentin Tarantino. Le résultat est drôle, crédible et très réussi.

L'histoire de cette vidéo parodique est la même que celle de Suicide Squad : on sort des vilains de prison, pour une mission extrêmement dangereuse. Mais dans la version tarantinesque, le commando suicide est composé de célèbres personnages qu'on a adorés (ou détestés), issus de la filmographie du réalisateur américain.

D'abord, il y a deux protagonistes de la saga Kill Bill : The Bride (ou Kiddo), héroïne de l'intrigue et experte en maniement du katana, et Gogo Yubari, la jeune écolière tarée armée d'un manriki gusari hardcoreEnsuite, on a Jules Winnfield, le gangster vénère joué par Samuel L. Jackson dans Pulp Fiction, rejoint par Django, ancien esclave noir, tireur d'élite et personnage principal de Django Unchained, sorti en 2013.

Hans Landa en grand méchant

On retrouve aussi le lieutenant Aldo Raine, commando américain et scalpeur professionnel campé par Brad Pitt dans Inglorious Basterds. Enfin, Quentin Tarantino lui-même (interprété par un sosie très convaincant dans la vidéo) a été réquisitionné pour superviser toute cette joyeuse bande.

Le méchant de cette version épique de Suicide Squad n'est autre que le chef nazi d'Inglorious Basterds, le colonel Hans Landa, interprété par le génial Christoph Waltz dans le film d'origine.

La parodie regorge de références qui plairont aux fans des films de Quentin Tarantino. Pour ceux qui préfèrent la version de DC Comics, il faut encore attendre quelques jours avant son arrivée au cinéma, en France, le 3 août prochain.

À voir aussi sur konbini :