AccueilCinéma

Vidéo : voilà pourquoi Hollywood ne veut pas produire nos films d'auteur

Publié le

par Lucille Bion

La pensée intéressée d'Hollywood ne pouvait pas être mieux expliquée. Trois minutes de malaise.

Cette vidéo, diffusée par l'Alliance Française de Singapour et reprise par Les Inrocks, souligne les difficultés à promouvoir la culture française, et notamment les films d'auteur, à l'étranger. Un réalisateur français, vous l'aurez reconnu à l'accent, a parcouru de nombreux kilomètres pour vendre trois de ses films et se voir accorder... une série de refus ! Il a même approché une actrice pour lui offrir un rôle : résultat similaire.

Pourtant, les trois films dont il est question sont des succès internationaux. Il y a d'abord Entre les murs, de Laurent Cantet, Amour de l'Autrichien Michael Haneke et La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche. Leur point commun ? Une Palme d'or à Cannes en, respectivement, 2008, 2012 et 2013. Le poignant Amour a même remporté un Oscar en 2013 dans la catégorie du meilleur film étranger.

"C'est du Show Business, et vous n'avez pas le Business"

Trois minutes suffisent pour comprendre pourquoi les films français, ne parviennent pas à dépasser l'Atlantique. À travers ces entretiens filmés, plusieurs critiques ressortent : l'action, l'inexistence de tension dramatique et la tristesse du scénario. Les premières réactions, à chaud, sont assez surprenantes : "Mais... le personnage parle ?" ou encore "Attendez, mais où est le méchant ? La menace ?", et le culotté : "Mais qui veut voir quelqu'un mourir pendant 1 heure 30 ?"

Malgré ses efforts pour défendre ses projets, les producteurs restent de marbre, en affirmant que le succès ne sera pas au rendez-vous. Mais tout l'intérêt de cette vidéo réside dans le discours des producteurs, chargés de financer le film. Ils manifestent leurs doutes et empiètent sur la créativité de l'auteur en proposant une réécriture du scénario : "Il peut y avoir des meurtres ?" ou le très piquant : "C'est du Show Business, et vous n'avez pas le Business". Mais le plus choquant reste sûrement le moment où William Fay (producteur de 300 et du Choc des Titans) revoit l'histoire d'amour des deux filles de La Vie d’Adèle, en proposant de remplacer l'une des deux héroïnes par un garçon. Tristesse.

À voir aussi sur konbini :