AccueilCinéma

Vidéo : l’utilisation de la couleur chez David Fincher

Publié le

par Lucille Bion

( © Youtube )

Une courte vidéo s’intéresse au travail de la couleur de David Fincher : son utilisation, son apport à la narration… L’auteur décrypte la palette du cinéaste, dans les grandes lignes.

Internet est avare en explications sur l’œuvre de David Fincher, et c’est à cela que l’on reconnaît les grands. Après les nombreuses théories sur Fight Club, de l’analyse de ses gros plans jusqu’à son intérêt pour l’architecture, une nouvelle vidéo YouTube se targue d’analyser les couleurs dans l’œuvre du cinéaste américain.

The Social Network, Fight Club, Seven, Gone Girl… David Fincher nous livre de sombres récits et s’amuse à jouer avec la couleur, en opposant ou en associant différentes teintes. Ces différentes techniques permettent de suggérer le conflit ou de souligner le déséquilibre des personnages et leur monde singulier.

Friand de jaune et de bleu, le réalisateur a par exemple opposé ces deux couleurs pour la scène finale culte de Fight Club où les deux héros, main dans la main dans la pénombre, assistent à l’explosion définitive. Un savant mélange d’orangé et de bleu nuit. Il arrive souvent aussi que le réalisateur isole de son cadre un personnage ou des éléments qui vont faire basculer l’action, grâce à une couleur spécifique.

Ces quelques secondes d’analyse, classées en trois points majeurs, permettent de pénétrer un peu plus dans le laboratoire finchérien, unique en son genre.

À voir aussi sur konbini :