AccueilCinéma

Ce fan-film sur les origines de Voldemort fait le tour du Web

Publié le

par Arthur Cios

Financé en crowdfunding et réalisé "par les fans pour les fans", le film de 52 minutes a déjà récolté plus de quatre millions de vues en 48 heures.

Toutes les sagas ont une fin — ou presque. Une fois une histoire racontée, les studios trouvent toujours le moyen de continuer d’offrir aux fans des œuvres dans la continuité de leurs franchises préférées (ou de se garantir des films au succès certain). On peut penser à Star Wars, qui en plus de revenir sur le devant de la scène s’est aussi lancé dans la production de spin-off.

Harry Potter n’a pas échappé à la règle. Après huit films fructueux pour la Warner, la maison-mère a décidé de démarrer une belle lignée de 5 films (!) autour des Animaux Fantastiques, ce bouquin cité ici et là dans les bouquins de J.K. Rowling. Si le premier film, sorti en 2016, a largement su convaincre les fans de la première heure et les plus novices, le choix reste un peu surprenant. Ne voulons-nous pas tous savoir les origines des personnages les plus cultes, Dumbledore ou même Voldemort ?

Une bande de fans a décidé d’agir, eux-mêmes. Après une campagne de crowdfunding réussie démarrée il y a deux ans, ayant rapporté 15 000 euros aux intéressés, de nombreux mois de travail et un accord de production avec la Warner, Tryangle Films a dévoilé sur YouTube et en intégralité ce fan-made impressionnant de 52 minutes : Voldemort : Les origines de l’héritier. Un moyen-métrage qui a pour but de répondre à l’une des questions préférées des fans : comment Tom Elvis Jedusor est devenu le sorcier "dont-on-ne-prononce-pas-le-nom" ?

Le premier meurtre de Voldemort

Pour cela, les auteurs ont décidé d’explorer un personnage secondaire connu vaguement des fans, Grisha Mac Laggen. Cette dernière est présentée ici comme une descendante de Godric Gryffondor, un des quatre fondateurs de Poudlard — ce qui n’est jamais évoqué dans les bouquins néanmoins — et est capturée alors qu’elle traque cet ancien élève, Tom Jedusor donc.

Elle pense en effet que ce dernier serait lié à la mort de Hepzibah Smith, qui quant à elle est une descendante de la famille Poufsouffle, connue notamment pour son immense collection d’antiquités, dont le fameux médaillon de Serpentard et la coupe de Helga Poufsouffle. Dans les bouquins, alors que Dumbledore et Potter traquent les potentiels horcruxes, ces derniers en viennent à la conclusion que la mort de Smith serait le premier meurtre de Jedusor.

Tout le film est alors structuré à travers des flash-back plutôt malins, avec un twist intéressant. On remarquera surtout que visuellement, le film est assez impressionnant, mêlant costumes et effets spéciaux dans un projet presque professionnel.

On notera néanmoins que de nombreux films de fans sur l’univers Harry Potter existent, une dizaine de films du genre, sur les origines de Poudlard ou sur les maraudeurs. D’ailleurs, de jeunes Français avaient pondu un joli film en autoproduction, également sur les origines de Voldemort. Il était moins professionnel que le moyen-métrage américain, avec un budget de 1 000 euros pour une semaine de tournage et un an de travail au total. Mais nous n’avons clairement pas à jalouser les Américains à ce sujet.

À voir aussi sur konbini :