Vidéo : le Supercut militant de Ken Loach

Le premier film qui l'a marqué, son dégoût pour les westerns, ses soucis avec les dessins-animés... Ken Loach nous parle de cinéma

Après deux Palmes d’or – pour Le vent se lève en 2016, et dix ans plus tard pour Moi, Daniel Blake –, Ken Loach revient avec Sorry We Missed You, un film sur l’ubérisation du travail qui dépeint les dégâts causés par l’ordre néolibéral. Du haut de ses 83 ans, le réalisateur nous offre sa vision du cinéma, genre par genre, avec humour, engagement et sincérité. 

Des premiers films qui l’ont marqué, à son dégoût pour les westerns ou ses soucis avec les dessins animés, Ken Loach nous offre un éventail de références très classiques : Milos Forman, François Truffaut, Jean Renoir, Kore-eda… Voici le Supercut du maître du cinéma social. 

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 24/10/2019

Copié

Pour vous :